Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2013

Big brother

Révélations du Washington Post...
source Washington Post (en anglais)


"L’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) et le FBI ont accès aux serveurs de neuf géants américains de l’internet, dont Microsoft, Yahoo!, Google et Facebook, pour y surveiller les activités d’étrangers, ont révélé le Washington Post et le Guardian jeudi. Le quotidien américain Washington Post a été contacté par un ancien employé du renseignement qui a fourni des documents, dont une présentation PowerPoint de formation décrivant le partenariat entre l’agence d’espionnage NSA et les sociétés internet. Le programme secret, au nom de code «PRISM», est en place depuis 2007 et permet à la NSA de se connecter aux serveurs des entreprises, via un portail, pour consulter des informations sur des utilisateurs dont il existerait des éléments permettant de penser «raisonnablement» qu’ils sont à l’étranger."

 source le soir.be

 

"La loi américaine protège ses citoyens d'une surveillance faite sans ordonnance, mais les personnes hors du territoire ne bénéficient pas de cette protection et peuvent être espionnés en toute légalité.

Selon le journal, «les analystes qui utilisent le système sur un portail internet à Fort Meade (une base militaire près de Washington, ndlr) doivent entrer des sélecteurs, ou mots-clé de recherche, de façon à ce que la probabilité que la cible soit étrangère dépasse 51%».

Skype, AOL, YouTube, Apple et PalTalk participeraient également au système, et la plateforme d'hébergement de fichiers Dropbox devrait être ajoutée prochainement.

Selon le Guardian, la NSA peut consulter «les courriers électroniques, les chats vidéo et audio, les vidéos, les photos, les chats comme Skype, les transferts de fichiers, les détails des réseaux sociaux, et plus".

Les communications par Skype peuvent être espionnées en direct."

source les affaires.com

29/05/2013

Une démocratie ? La Suisse...

Y a t-il une vraie démocratie actuellement dans le monde?

Les gouvernements de pays qui s'en réclament le plus, comme la France ou les Etats Unis*  se rapprochent en réalité de "l'oligarchie de fait".

Les "oligarchies de fait" sont les sociétés dont le gouvernement est constitutionnellement et démocratiquement ouvert à tous les citoyens mais où, en fait, ce pouvoir est confisqué par une petite partie de ceux-ci.

Rappel historique:

Episode incroyable qui en dit long sur le système actuel: le référendum de mai 2005 sur la ratification du Traité européen de 2004.
D'abord désavoué et rejeté par 54,68 % des français (et ce malgré un matraquage extravagant des "media" et des élites en faveur du oui) ,
ce traité, à peine remanié, est imposé en 2007 (sans consulter le Peuple, cette fois)  par le Congrès réuni à Versailles sous la nouvelle forme du "traité de Lisbonne".

C'est un déni de démocratie "de fait". Une classe dirigeante minoritaire impose ce qu'elle considère comme "bon" à la majorité populaire, qui n'a pas été dans le sens fortement "conseillé"...

Citation de Valéry Giscard d'Estaing: "Dans le traité de Lisbonne, rédigé exclusivement à partir du projet de traité constitutionnel, les outils sont exactement les mêmes.
Seul l'ordre a été changé dans la boîte à outils. La boîte, elle-même, a été redécorée, en utilisant un modèle ancien, qui comporte trois casiers dans lesquels il faut fouiller pour trouver ce que l'on cherche. "
source le Monde

                                                              ***

843031857.jpg


 
Dans ce contexte, paradoxalement, le pays européen qui apparait comme le plus démocratique dans la pratique est la Suisse (associée  plus souvent au secret bancaire, à l'horlogerie haut de gamme ou à une neutralité frileuse).
C'est pourtant le pays d'Europe où le peuple est le plus impliqué dans le processus décisionnel direct.

Et ce, par le principal outil de la démocratie directe, le référendum.

Sous trois formes:

-Référendum obligatoire: Pour toute modification de la Constitution...


-Référendum facultatif: Les citoyens suisses, à condition de réunir 50.000 signatures (1% du corps électoral) dans les 100 jours suivant l'adoption d'une loi, peuvent déclencher un référendum pour la faire rejeter. Le référendum facultatif a permis au peuple de rejeter 93 lois depuis 1848 (sur 169 tentatives).

-Initiative populaire: Le peuple suisse peut déclencher un référendum pour modifier la Constitution. Pour cela, 100.000 signatures doivent être récoltées en 18 mois.

Plus de la moitié des référendums nationaux réalisés dans le monde ont eu lieu en Suisse...  (565 depuis 1848)

En savoir plus 

*Pour mémoire, aux USA le président n'est pas élu au suffrage universel direct mais par des grands électeurs.

 

votations.1234215861.jpg

 

27/05/2013

Effets secondaires...

Le coté positif des scandales (politiques ou médicaux notamment) est de faire émerger dans la conscience collective des vérités jusqu'alors négligées, cachées , démenties ou méprisées.

 
Par AFP

Les effets secondaires des médicaments sont responsables d’au moins 18 000 décès chaque année en France, plus que les suicides et les accidents de la route réunis, a indiqué lundi le docteur Bernard Bégaud, entendu comme témoin à Nanterre dans le procès du Mediator.

«Il y a chaque année 18 000 morts directement liés à la prise de médicaments. Parmi eux, beaucoup de cas sont inévitables, mais un tiers de ces décès correspondent à des prescriptions qui ne sont pas justifiées», a estimé à la barre le professeur, membre de la commission de pharmacovigilance de 1982 à 2000  et co-auteur d’une étude sur le sujet.

 source Libération

26/05/2013

C'est quoi, cette loi?

Les trois principales institutions européennes (le Parlement, le Conseil et la Commission) sont-elles gangrenées de l’intérieur par d’innombrables groupes de pression?

C’est ce que laissaient entendre plusieurs études des années précédentes, qui s’inquiètaient de la puissance d’intervention de ces lobbies dans le processus de décision européen.

sources:

-Lobbying: le loup industriel dans la
bergerie européenne
(dossier de la revue Imagine 7-8 / 2005).
-Ces lobbies qui font l’Europe
( Le Soir, 6/4/2007)
-Lobbyiste alternatif, B. Bayot
 (P. VanCampenhout, La Libre Belgique , 22/12/2007.)
-Greenpeace: rapport annuel 2007.
-Quand les lobbies (dé)font les lois .Marie Bénilde, Le Monde Diplomatique. mars 2007.
-Le pouvoir opaque des lobbies  (Vivre-ensemble.be dossiez pdf 2009)

 

Cela devient aujourd'hui de plus en plus évident...

region-legumes-l650-h474-c.jpg

 

Lu sur le site d'infos RTL Belgique :

 

"Cultiver son jardin pourrait devenir un acte criminel"

"Avoir un potager pourrait bientôt devenir un acte répréhensible. Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne souhaite l'illégalité de la pousse, la reproduction ou la vente des semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité (l’Agence européenne des variétés végétales). En criminalisant la culture privée de légumes, la Commission européenne remettrait le contrôle de l’approvisionnement alimentaire à des sociétés comme Monsanto."

 source

 

Monsanto  est une entreprise américaine qui fait l’objet d'enquêtes et d'actions en justice concernant à la fois les produits chimiques ou OGM  qu'elle met sur le marché et ses méthodes agressives de lobbying.

Elle est accusée de promouvoir des produits nocifs pour la santé et l'écosystème et de falsifier les résultats d'enquêtes scientifiques (accusations portées entre autres par un ancien directeur de filiale de la firme).

Originellement entreprise de produits chimiques, son nom est associé à celui des PCB et de l'agent orange massivement utilisé par l'armée américaine lors de la guerre du Viêt Nam.

 

jardin,cultiver,potager,europe,lois

 

 

 

"Nous voulons rester libres de manger ce que nous cultivons et libres de cultiver les variétés anciennes."





19/05/2013

Shlomo Sand

Shlomo Sand (né en 1946 à Linz en Autriche) est un historien israélien spécialisé dans l'histoire contemporaine et professeur à l'Université de Tel Aviv depuis 1985.

Shlomo-Sand.jpeg

Il porte un regard pénétrant, "non aligné" et donc éclairant sur la notion délicate de "peuple juif", religion juive, ethnie juive et de judéophobie (terme qu'il préfère à l' antisémitisme).

Peut-on être un juif laïc?

Il émet aussi des critiques argumentées contre la "solidarité automatique" à l'intérieur d'identités "fabriquées".

***

Ainsi, en 2008, il a publié Comment le peuple juif fut inventé.

L'ouvrage est une étude de la construction nationale israélienne par le mouvement sioniste et défend l'idée que cette construction s'est appuyée sur un récit fondateur mythique, faisant des populations juives un peuple, uni par une même origine et possédant une histoire nationale commune, remontant à la terre d'Israël.

Sand nie la réalité de cette origine commune, mettant en avant l'importance des conversions dans la constitution des populations de confession juive. D'autre part, pour lui, jusqu'à l'avènement du sionisme, ces populations ne se définissaient qu'à travers leur appartenance religieuse en commun et ne se percevaient donc pas comme un peuple.

(source wikipédia)

 

En mars 2013, il fait paraître un nouvel ouvrage Comment j’ai cessé d’être juif dont il explique le thème sur la quatrième de couverture : « Supportant mal que les lois israéliennes m’imposent l’appartenance à une ethnie fictive, supportant encore plus mal d’apparaître auprès du reste du monde comme membre d’un club d’élus, je souhaite démissionner et cesser de me considérer comme juif. »

 

Un entretien  intéressant avec pas mal d'humour, sur ces sujets étrangement sensibles concernant l'identité/nationalité juive.

 

le monde des religions

09/05/2013

Slogans...

En mai 68, dans les tracts comme sur les murs des facs, des usines ou dans la rue, slogans et graffitis se sont multipliés contribuant à donner une image libertaire et libératrice de ce mouvement (libération de l'expression, du désir, de la créativité):

 

À bas le vieux monde!


Arrêtez le monde, je veux descendre !


Ayez des idées...

 

Aimez-vous les uns sur les autres


Consommez plus, vous vivrez moins.


Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !


Dessous les pavés c'est la plage...


Élections pièges à cons!


Être libre, c'est participer.


L'état c'est chacun de nous


Il est douloureux de subir les chefs, il est encore plus bête de les choisir.


Il est interdit d'interdire !


Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n'empêcheront pas la venue du printemps


L'imagination prend le pouvoir


Je participe.Tu participes.Il participe.Nous participons.Vous participez.Ils profitent.

 

Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner


Jouissez ici et maintenant


L'action ne doit pas être une réaction mais une création


Mes désirs sont la réalité


Ni robot, ni esclave


Nous ne voulons pas d'un monde où la certitude de ne pas mourir de faim s'échange contre le risque de mourir d'ennui.


On ne revendique rien, on prend


Oubliez tout ce que vous avez appris.  Commencez par rêver


La poésie est dans la rue


Prenez vos désirs pour la réalité


La révolution, c'est une INITIATIVE


Seule la vérité est révolutionnaire.


Soyez réaliste, exigez l'impossible !


Tout pouvoir abuse.  Le pouvoir absolu abuse absolument.


Tout ce qui est discutable est à discuter.


Fermons la télé, Ouvrons les yeux!


La beauté est dans la rue.


La police vous parle tous les soirs à 20h.

 

 En lire plus ici

ou là

 

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

 

Depuis, les graffitis et slogans, créatifs, provocateurs, cinglants ou humoristiques ont rivalisé  d'inventivité sur les murs ou les pancartes  un peu partout,

prenant part éventuellement ici ou là aux arts de rue...

(au fil du quotidien ou lors de mouvements protestataires):

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

 

slogan,mai 68,tags

“La télévision fait de la mort un spectacle, de la femme un objet et de la politique un cirque”

 

slogan,mai 68,tags

 

01/05/2013

Clouscard: le concept libéral-libertaire

Michel Clouscard est un sociologue et philosophe marxiste, né en 1928 et mort en 2009, dans le Tarn.

capitalisme,libéralisme,libertaires,clouscard,libéralisation,jouir sans entrave

 

Il a notamment forgé le terme et concept de  "Libéral-libertaire" qui apparait vers 1972 et dans son livre "Néofascisme et idéologie du désir".

Libéral et libertaire ne représentent dans cette optique que les deux aspects, recto-verso, d'un même courant, axé sur le désir individuel.

Il a critiqué le mouvement étudiant de mai 1968 en l'analysant comme une contre-révolution libérale se cachant derrière  une poussée (de déconstruction) libertaire.

Une déconstruction de la société d'alors rendue nécessaire pour permettre le passage d'un "système" capitaliste industriel vers un ultralibéralisme débridé à la conquète de nouveaux marchés dans une société de loisir consumériste et permissive.

L'essor d'un tel monde libéral (celui où nous vivons désormais) du libre échange et de la mondialisation ne pouvant se faire qu'au prix de progrès sociétaux, et de libertés individuelles bien spécifiques. (Plus sexuelles et ludiques que politiques.)

Le sociétal remplaçant  et cachant la carence d'une vraie évolution sociale.

La permissivité servant de monnaie d'échange pour déguiser l'oppression économique des classes moyennes et ouvrières en une nouvelle société du "jouir sans entrave".

Ces deux notions  libéral-libertaire  et social-sociétal apparaissent de plus en plus souvent utiles pour décrypter l'actualité, et essayer de comprendre ce qui se cache derrière ce que certains essaient de nous faire prendre pour La réalité, économique et sociale.

 

NB: A mettre en relation avec la façon dont l'industrie du tabac a proné dès 1929 l'émancipation des femmes pour s'ouvrir un nouveau marché.

Comment faire fumer les femmes

23/02/2013

Mission secrète...

 

Une navette spatiale militaire américaine sans équipage tourne au dessus de nos têtes depuis le 11 Décembre 2012.C'est son troisième vol depuis 2010.

Boeing_X-37B_after_ground_tests_at_Vandenberg_AFB,_October_2007.jpg

Dans quel but?

Mystère et boule de gomme...

Officiellement  ce "Boeing X-37 Advanced Technology Demonstrator" est un prototype  développé par la NASA depuis 1999 afin de mettre au point de nouvelles technologies (pour les décollages orbitaux et les rentrées atmosphériques) et de préparer le remplacement de la navette spatiale américaine.

En fait, les missions (de plusieurs mois) que pourrait remplir le X-37 au service de l’armée de l’air ne sont pas connues car le projet est classé confidentiel TOP SECRET depuis 2010. Il pourrait servir dans la lutte contre les satellites hostiles.

Ou participer activement à l'espionnage américain.

 

En savoir plus, et encore