Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2020

Mindfuck


Non ce n'est pas une insulte...

Il y a grosso modo deux types de mindfuck

-Le premier type de Mindfuck désigne une œuvre littéraire ou cinématographique caractérisée par un retournement de situation inattendu qui fait voler en éclats ce que le spectateur avait cru comprendre de l'intrigue. Cela intervient généralement à la fin du film ou du bouquin.

Par ex, en bouquin policier: Le Meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha Christie ou le meurtrier se révèle à la fin être le narrateur.

Cela concerne aussi beaucoup de films basés sur des scénarii recherchant un effet de surprise maximum par une révélation ou un retournement final voire plusieurs retournements successifs.

Par ex, à divers titres:

Usual suspects, Le Sixième sens, la Montagne sacrée, El topo, Blade runner, Brazil, Cube, Dans la peau de John Malkovich, L'armée des douze singes, Le portrait de Dorian Gray, Matrix, Le village, THX 1138, Rosemary's baby, Psychose, La planète des singes, les diaboliques, Fight club.



253335221.jpg





-Le second type de Mindfuck est visuel. C'est la version ludique et simplifiée , une sorte de casse tête qui a trouvé son terrain de prédilection sur le Net où l'on en découvre tous les jours de nouveaux.

Il s'agit généralement d'une image (trafiquée ou pas) dans laquelle on est sensé retrouver un détail anormal, parfois surnaturel, au milieu d'une image qui semble être anodine.

Il en existe diverses variations dont certaines vraiment sans intérêt.Cela va de l'illusion d'optique, au montage humoristique en passant par les devinettes genre "Où est passé Charlie?" (que l'on doit retrouver dans l'image).

Ma préférée:

84029854.jpg



Illusion géniale (car il n'y a pas de lac , bien sur, mais juste un muret au premier plan)

16/01/2020

La ve secrète des arbres...

Bande annonce d'un film documentaire tiré de "La vie secrète des arbres"




Peter Wohlleben, forestier en Allemagne, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit en 2015 le bestseller La Vie Secrète des Arbres (paru en France en 2017)

TREES_AFFICHE_A4_NEUTRE.jpg



"Le documentaire, long de 45 minutes, entraîne le spectateur en terre inconnue, sous le sol des forêts, où les racines des arbres forment un énorme réseau : « elles s’entremêlent et se connectent entre elles ». En s’échangeant des informations mais aussi certains éléments nutritifs, les arbres créent des logiques coopératives, même entre des espèces différentes. Ainsi, il peut arriver qu’un arbre aide un voisin plus faible, afin de l’aider à grandir. Ces nouvelles découvertes nous incitent non seulement à ne pas planter des forêts en monoculture, mais aussi à éviter d’abattre tous les arbres d’un même secteur en même temps."

En savoir plus

16/10/2019

Perfect day

29/11/2018

Daft Punk - Lose Yourself to Dance - Burning Man 2013

13/11/2018

La légende...

 

21/10/2018

Cabanes

15/09/2018

Burning man 2018

Burning Man 2018 - aerial view - 4k from Philippe Meicler on Vimeo.

21:26 Publié dans Film, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : burning man |  Facebook

25/08/2018

Pierre Conesa (Géopolitique).

 

 

 

 

Dans son livre La Fabrication de l’ennemi ou Comment tuer avec sa conscience pour soi (2011), Pierre Conesa argumente que les États doivent se construire leurs ennemis géopolitiques pour mieux orienter leurs conflits. Il défend qu'avoir un ennemi commun est un facteur identitaire qui propulse les consciences dans le besoin de tuer avant d'être tué. Il qualifie ce phénomène de processus sociologique de conviction, qui se stigmatise en menace pour le groupe et justifie l'usage de la violence7. Par exemple : le péril jaune, la perfide Albion, le complot judéo-maçonnique des ploutocrates, ou l'axe du Mal de George W. Bush.