Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2020

Siksik le geek




COVID-19 : pris pour des cons !


Condensé d'infos bonnes à savoir sur ce blog. Récapitulatif d'articles et de vidéos utiles à connaître.


Lire ici

01/08/2020

Rappel des faits

Un professeur en épidémiologie intègre rappelle les faits (têtus) devant un journaliste assez stupide et un médecin vendu aux labos.

C'est devenu si rare que ça fait du bien.

31/07/2020

Alexandra Henrion-Caude



Article en complément ici (l'épidémie est terminée).

22/07/2020

Etienne de Harven




Incontournable pour ceux qui auraient raté l"épisode de la mystification du Sida.
Avec le même système médico-pharma-industriel dévoyé et une partie des mêmes acteurs (Dr Fauci)




15/07/2020

et 3 ...

109477419_10158544469527766_1159060065164355339_o.jpg?_nc_cat=106&_nc_sid=110474&_nc_ohc=Cftt7Hn4utwAX_QcdKf&_nc_ht=scontent.fcdg2-1.fna&_nc_tp=7&oh=0705db05a3bc0dba52282053d4457d17&oe=5F3588D3



"L'augmentation des cas de Covid en Suisse (note: comme en Europe et aux USA) est artificielle." (Pr Beda M Stadler de Berne)

On augmente le nombre de tests effectués de 4000 à 10000 et le nombre de contaminés augmente aussi. Ce n'est pas scientifique de comparer et d'y voir une augmentation.

".../ aujourd'hui nous sommes confrontés à des spécialistes quasi religieux avec qui il est impossible de discuter".

"Le risque d'une deuxième vague est quasi nul."

"Imposer le port du masque dans les transports publics est vraiment ridicule et inutile.La population est naïve de croire que c'est efficace car on sait que cette mesure n'évite qu' 1 % des transmissions".


Rappel nécessaire dans le contexte superstitieux et dogmatique :

Les masques et les gestes barrières sont inutiles. Pr Denis Rancourt.



La science est concluante: les masques n'empêchent pas la transmission des virus. A lire (sources des études).

Le putsch sanitaire continue ... 2


L'absurde totalitaire se déploie dans une sorte d' indifférence étonnante.

Où sont les scientifiques et les personnes douées de logique?
Ils devraient hurler.
Au minimum dénoncer la mascarade sanitaire qui essaie de s'imposer encore quand tout se termine ou est terminé.
Ont-ils tous été déstabilisés, ou tétanisés par la succession des incohérences, des calomnies et des mensonges?
Pourquoi si peu de gens protestent, alors qu'on leur dicte des comportements grotesques imbéciles (dans une logique de précaution dévoyée et déconnectée du Réel)?

On est dans un délire de phobie pathologique.

0035310b-7fb8-4745-b2f9-ff2426d6e085.png



L' OMS annonce qu'il n'y aura pas de retour à la normale dans un avenir prévisible.
(Ce qui est un déni de réalité puisque la courbe épidémique est terminée un peu partout en terme de mortalité et d'hospitalisations).

Il n'y a qu'une fabrication artificielle de cas bénins en quelques régions sporadiques due à la multiplication des tests.
C'est mécanique.(Le nombre de tests détermine le nombre de contaminés.)
On teste surtout des traces de virus, mort, affaibli ou inoffensif qui ne provoque quasiment plus d'hospitalisations (ni de décès).

Cette semaine donc, offensive concertée, décisions d'imposer les masques dans les lieux clos (France, Canada, etc...) alors même qu'il ne se passe plus rien, sous menace de fortes amendes.


Heures sombres de l'histoire mondiale.

Jusqu'où iront-ils trop loin? et qu'en résultera t-il?


Regardez les courbes Ici



Respirer, peur de mourir, masques. Néosanté

Citation réelle (mais orwellienne en novlangue): La liberté c'est de porter un masque! (François Legault, 1er ministre du Québec.)

Les mensonges présidentiels du 14 Juillet.

13/07/2020

Le putsch sanitaire continue ...

Alain Schollaert‎

Le masque: instrument de soumission, d’affaiblissement physiologique et de fragilisation psychologique.

Concernant l’éventuel intérêt de porter un masque face au virus Covid-19, voici ce que Antonio Lazzarino, médecin et épidémiologiste enseignant dans plusieurs universités de Londres, a indiqué récemment:
« Sur la base de ce que nous savons maintenant de la dynamique de transmission et de la physiopathologie de Covid-19, les effets négatifs du port de masques l’emportent sur les positifs ».

Pour sa part, le gouvernement du banquier Macron poursuit sa politique de guerre contre la santé des français. Après avoir commis l’incroyable série d’erreurs dénoncées par le Professeur Christian Perronne dans son livre “Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise”, la Macronie nous prépare maintenant à accepter l’imposition du port du masque contre le Coronavirus dans tous les lieux clos.

Ses chiens de garde de la presse mainstream font tourner en boucle toutes les informations favorables à cette nouvelle mesure erronée, en occultant systématiquement les informations qui y sont défavorables.

Après avoir atteint le sommet de leur infâme politique pro-Covid-19 en interdisant la prescription d’hydroxychloroquine sur base d’une étude scientifique totalement mensongère (et sans jamais s’en être excusé), ces mêmes autorités s’apprêtent à nous obliger à porter un masque dès que nous serons proches d’autres personnes.

(note: et ce en dépit du bon sens puisque l'épidémie est terminée, l'éventuel virus est très affaibli, il n'y a plus de morts, uniquement des tests positifs, qui sont mécaniquement proportionnels au nombre de tests effectués)

Notre soumission aux ordres d’un gouvernement clairement malveillant (prêt à utiliser drones et hélicoptères pour assurer notre obéissance), l’entretien de l’ambiance anxiogène nécessaire à l’acceptation massive du futur vaccin et l’affaiblissement de notre système immunitaire (en nous faisant respirer de l’air vicié et en nous angoissant), constituent les trois bénéfices recherchés au travers de cette prochaine décision du gouvernement dirigé Monsieur Castex-T2A, le promoteur des hôpitaux rentables.


Plus


Acharnement sanitaire et déni de réalité.

Alors qu'il n'y a aucun signe alarmant nulle part, une bande de médecins flipés ou malintentionnés fait le forcing pour imposer les masques en France en espace public, clos.

Pourtant tous les chiffres révèlent désormais les erreurs commises (l'inutilité du confinement et des masques, l'ineptie des décisions imposées), ou la surmortalité très relative (et qui aurait pu être évitée) . Après les études bidons malhonnêtes , les dernières études (ralenties ou bloquées) démontent le Remdesivir en montrant au contraire une certaine efficacité de HCQ (cf Lancet).

Cherchez l'erreur!

Les journalistes semblent être restés bloqués en Avril, ils ne sont même pas au courant.
Les escrocs aux commandes persistent dans leur vision dogmatique erronée criminelle jusqu'au déni et s'enfoncent de plus belle dans leur vision fictive et anxiogène du monde, en nuisant à tous.

*




-Euthanasie des vieux des EHPAD dénoncée en commission d'enquête. Ici (le 7 Juillet 2020)

-Une preuve en faveur de l'hydroxychloroquine. Ici

20200713_hcq_preuve_suisse_.jpg



-Version dissidente du Dr Stoian Alexov (Bulgarie) Personne n'est mort du Coronavirus. Oups !

-Les autorités Serbes réagissent à des émeutes violentes liées à un nouveau confinement, une première en Europe. Ici

-Coronavirus – Pourquoi tout le monde s’est trompé. Il ne s’agit pas d’un « nouveau virus » Ici

L’auteur de l'article ci-dessus, Beda M Stadler, est l’ancien directeur de l’Institut d’immunologie de l’Université de Berne, biologiste et professeur émérite.

Extraits:

"Tout d’abord, il était faux de prétendre que ce virus était nouveau.
Deuxièmement, il était encore plus faux de prétendre que la population n’aurait pas déjà une certaine immunité contre ce virus.
Troisièmement, c’était le comble de la stupidité que de prétendre qu’une personne pouvait avoir la Covid-19 sans aucun symptôme ou même de transmettre la maladie sans présenter le moindre symptôme."
(note perso: enfin un biologiste qui soulève cette incohérence totale dans le dogme pasteurien !)

"Sars-Cov-2 n’est pas si nouveau que ça, mais simplement un virus du rhume saisonnier qui a muté et disparaît en été, comme tous les virus du rhume – ce que nous observons actuellement dans le monde entier."
"On a également appris que le Sars-CoV-2 avait un impact moins important dans les régions de Chine où le Sars-1 avait auparavant fait rage. Il s’agit là d’une preuve évidente et réelle suggérant que notre système immunitaire considère les Sars-1 et les Sars-Cov-2 comme étant en partie identiques et qu’un des virus pourrait probablement nous protéger de l’autre virus."
"C’est alors que j’ai réalisé que le monde entier prétendait simplement qu’il n’y avait pas d’immunité, mais qu’en réalité, personne ne disposait d’un test prêt à prouver une telle affirmation. "
"Une étude de John P. A. Ioannidis de l’université de Stanford – selon la Fondation Einstein à Berlin, l’un des dix scientifiques les plus cités au monde – a montré que l’immunité contre le Sars-Cov-2, mesurée sous forme d’anticorps, est beaucoup plus élevée qu’on ne le pensait auparavant."

"Les épidémiologistes sont également tombés dans le mythe de l’absence d’immunité dans la population. Ils ne voulaient pas non plus croire que les coronaviri étaient des viri des saisons froides qui disparaîtraient en été. Sinon, leurs modèles de courbe auraient été différents. Lorsque les premiers scénarios les plus pessimistes ne se sont réalisés à nulle part, certains s’accrochent encore aujourd’hui à des modèles prédisant une deuxième vague. "

"En tant qu’immunologiste, je fais confiance à un modèle biologique, à savoir celui de l’organisme humain, qui a construit un système immunitaire adaptatif éprouvé."

"Pour toute autre maladie qui n’affecte pas un certain groupe de personnes, nous en viendrions à la conclusion que ce groupe est immunisé."

"Cette nouvelle race de négationnistes a dû constater que la majorité des personnes ayant été testées positives pour ce virus, c’est-à-dire que le virus était présent dans leur gorge, ne sont pas tombées malades. Le terme de « porteurs silencieux » a été évoqué et on a prétendu que l’on pouvait être malade sans avoir de symptômes. Ce serait quelque chose !"

"La blague suivante, que certains virologistes ont partagée, était l’affirmation que ceux qui étaient malades sans symptômes pouvaient encore transmettre le virus à d’autres personnes." (Note: Et oui! Encore une étrange incohérence qui a pourtant servi de prétexte au confinement: on nage dans l'archaïsme, le dogmatique et la superstition sectaire de la part de ceux qui se prétendent rationels et scientifiques mais qui ne sont que des pseudoscientifiques de seconde zone choisis par des politiques. Et ce sont ces obscurs médiocres dociles et sans substance qui nous imposent leurs délires paranos).