Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2019

De "vieux schnocks ringards" soutiennent le mouvement

Au moment où des rats quittent le navire succombant aux injonctions et aux amalgames de tous ordres, il est à noter que ce week end, trois artistes, "vieille France" , souvent présentés comme ringards ou réacs par l'aristocratie médiatique se sont affichés ouvertement aux cotés des gilets jaunes.

16731457.jpg

Brigitte Bardot aux "gilets jaunes" : "Ne lâchez rien... Je vous soutiens"

 

8013675_7e8e1922-32d1-11e9-a243-cec1ab9209a6-1_1000x625.jpg

Samedi soir, Jean-Marie Bigard était au Colisée, la nouvelle salle des fêtes de Meaux, pour présenter son one-man-show. L’humoriste, soutien affiché des gilets jaunes, a partagé des photos et une vidéo sur sa page Facebook officielle.

 

 

Pierre Perret: "Ce mouvement ne doit pas s'arrêter ! "" Il est nécessaire!"

Il dénonce aussi  les amalgames et l'instrumentalisation des casseurs  par le pouvoir.

 

Bonus !

 

Ajout du 27 Février:

Même Patrick Sébastien s'y met.

17/02/2019

L'horreur transhumaniste s'affiche.

On le savait obtus et creux depuis ses conférences pro-transhumanisme.

Il montre ici son vrai visage, clairement inquiètant mais surtout ce que contient en germe le transhumanisme (matérialisme consumériste totalitaire , marchandisation de l'humain) et par quel type de personnes immorales et arrogantes, il peut être porté.

"Les étudiants des grandes écoles sont des dieux, les gilets jaunes des êtres inutiles et substituables."

 

La conférence entier.

 

Pour le directeur de l’institut de recherche et de l’innovation du centre Georges Pompidou, Bernard Stiegler, ce discours est tout simplement aberrant.

« C’est une véritable supercherie. Laurent Alexandre a, durant cette conférence, fait preuve d’une grossièreté inouïe qui ne m’a inspiré que de la honte. »  « À partir de maintenant, on connait sa personnalité, il n’avait jamais tenu ce genre de propos, il était auparavant très habile, mais au bout du compte, on remarque qu’il est extrêmement vulgaire. »

16/02/2019

Slogans...

51880924_2206842266309837_6440259690340286464_n.jpg?_nc_cat=1&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=889e962277cfcb0cf0ae9880fdf9e714&oe=5CFC1D90

 

20190105PHOWWW00081.jpg

 

16566387.jpg

 

20190105PHOWWW00084.jpg

 

20190209PHOWWW00099.jpg

 

20190209PHOWWW00097.jpg

 

20190209PHOWWW00103.jpg

 

ob_d8be0b_gj-pancarte-te-le-visuelle.jpg

 

 

Chiffres

Entre les chiffres systématiquement sous-estimés du ministère de l'Intérieur sur les manifestations de Gilets jaunes (chiffres réels généralement divisés par 2), et ceux du syndicat Policiers en colère (généreux mais non sourcés), il existe plusieurs groupes de Gilets jaunes qui essaient de proposer un comptage sourcé sérieux et crédible.

La page FB du Nombre jaune propose une estimation provisoire basse dès le samedi soir (généralement proche du double des chiffres "officiels") puis le lendemain Dimanche leur évaluation  minimum (non exhaustive mais significative). Chiffres vérifiables et donnés ville par ville , avec référents, vidéos, photos, croisement des chiffres de la presse et du ministère.

Sur ce graphique on voit qu'il y a des hauts et des bas mais une relative stabilité sur les 4 derniers samedi malgré la répression politique violente (judiciaire et policière) pour faire PEUR et dissuader et la propagande médiatique (pro débat /anti manif).

L'essoufflement n'existe (annoncé pour la n ième fois) que dans les souhaits des "experts" des médias alignés et du pouvoir en place.

Ce sont les arguments de diabolisation et de dénigrement qui s'essoufflent et tournent en boucle, comme un disque rayé.

En gros, de 120.000 à 160.000 GJ sont toujours dans les rues le Samedi, depuis la reprise de Janvier.

Irréductibles gaulois...

En revanche au bout de 3 mois, des questions de tactique , de stratégie et d'efficacité se posent de manière plus vive.

51931687_10217212098524209_5642648301711917056_n.jpg?_nc_cat=104&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=cd467d2a54be7b731c7cbbd668f5d1a1&oe=5CFA255B

Ajout du 17/2 avec les stats du 16/2:

52432327_10216500832745866_8083381424645734400_n.jpg?_nc_cat=110&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=e324ec64beaedbfcc50adca0a7b39873&oe=5CF356E6

 

Depuis quelques semaines, il y a des soubresauts et des convulsions au sein du mouvement.

La liste controversée aux élections européennes du RIC a avorté.

La prise de conscience d'erreurs, d'infiltrations diverses et des manipulations  qui tentent de s'exercer.

(La question ambigüe des black blocs.)

Beaucoup de réunions conviviales, de conférences argumentées, d' AG ainsi que de nombreuses velléités de renouvellement dans la forme des protestations, de réunification et d'organisation...

Réunion de Chartres 15 Février 2019

Conférences d' Etienne Chouard

52598232_10216110739579301_297953958771556352_n.jpg?_nc_cat=101&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=a9c27ee3b38504b7e15a38a76a9dceb6&oe=5D24B7E1

2000 participants (La dépêche)

image.jpg

 Juan Branco à Chateaulin (Crédit Video : guillaume gellenoncourt, 1 févr. 2019)

 

 

 

Assemblée des assemblées à Commercy les 26/27 Janvier.

 

Mouvement alternatif citoyen     site

 

Plateforme alternative tous sujets : Le vrai débat

***

Nota bena du 18 Février:

La chaîne d'informations BFM TV a mis en doute les chiffres des mobilisations donnés par le ministère de l'Intérieur à l'issue de chaque rassemblement. C'est son spécialiste des questions de police Dominique Rizet, visage régulier de la chaîne, qui a exprimé clairement son scepticisme, après le samedi 17.

«On a toujours eu des doutes, on s'est toujours posé des questions. Effectivement, quand on commentait tous les samedis précédents et qu'on relayait les chiffres qui nous étaient donnés par le ministère de l'Intérieur, on a toujours bien compris qu'il y avait beaucoup plus de monde que cela»

La bourgeoisie selon Bégaudeau

En forme, avec de solides arguments:

14/02/2019

LBD arme mutilante utilisée en France pour réprimer !

Le Parlement européen condamne l’usage des LBD par la police...

En plein mouvement des « gilets jaunes », les députés européens ont condamné l’usage « disproportionné » de la force par certains Etats membres.

source Le monde

 

La décision politique de faire intervenir les DAR , dispositif d'action rapide, (dont la BRI et la BAC  non formées au maintien de l'ordre) armés de LBD pour réprimer violemment  des manifestations populaires aurait du susciter une réprobation unanime. Plus de 9000 balles tirées en 3 mois.

Si cela n'a pas été le cas , on doit se poser la question du rôle inquiètant des médias importants , qui ont été dans le déni pendant presque 2 mois avant d'aborder mi Janvier seulement le sujet des nombreuses mutilations pour ensuite donner la parole en majorité et en priorité à ceux qui étaient pour l' utilisation de ces LBD (politiques et policiers).

A noter aussi la décision discutable du Conseil d'État qui a rejeté le vendredi 1er Février les demandes de suspension de l'usage du lanceur de balles de défense (LBD).

Note du 26 Mars 2019

La commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe appelle la France à revoir «au plus vite» la doctrine d'emploi des armes intermédiaires et demande la suspension de l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD). D'autres sujets d'inquiétudes figurent dans un mémorandum publié mardi.

Mise en scène à Douma en 2018 (suite)

Il y a presque un an, début avril 2018, les puissances occidentales accusaient Bachar el-Assad d'avoir perpétré une attaque chimique à Douma. Une accusation ne s'appuyant sur aucune preuve concrète à ce jour, mais qui s'est largement fondée sur la diffusion d'une vidéo de scènes de panique dans un hôpital, reprise en boucle par tous les médias.

J'avais relayé tout cela sur ce blog et les arguments de ceux qui doutaient de la réalité de cette attaque.

En voici un de plus:

Le journaliste de la BBC Riam Dalati soutient désormais que ces images n'étaient que le fruit d'une «mise en scène».

«Après presque six mois d’enquêtes, je peux prouver sans aucun doute que la scène de l'hôpital de Douma a été mise en scène. Aucun décès n'est survenu à l'hôpital», explique-t-il dans une série de messages sur Twitter.

source

 

Note du 7 mars 2019:

Dans un rapport du 1er mars 2019, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques atteste qu’il n’y a jamais eu de substance chimique prohibée à Douma (Syrie) lors de l’attaque du 7 avril 2018 ; le bombardement tripatite de représailles (États-Unis, France, Royaume-Uni) était donc injustifié.

Ce scandale est exactement identique à celui des pseudos armes de destruction massive iraquiennes.

Les principaux médias occidentaux alignés désinforment ouvertement.

En effet ces médias de propagande préfèrent présenter cela en titrant que l'OIAC a bien découvert du chlore !

(mais le rapport ne précise pas par qui*, et hélas, le chlore ne figure pas dans la liste de la convention d'interdiction des armes chimiques.)

puis en présentant l'essentiel en fin de paragraphe derrière un : "en revanche " l'OIAC indique ne pas avoir découvert de preuves d'une utilisation d'agents neurotoxiques." (ce qui est la seule vraie info contredisant les raisons avancées pour le bombardement occidental.)

  exemple

(C'est ce qu'on appelle de la mauvaise foi ou une présentation partiale.)

 * Or on sait que les rebelles/terroristes en possèdent et sont en mesure de propulser des barils d'un quartier à l'autre.

ML