Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2018

Du merveilleux caché dans le quotidien

Physique de l'élégance

Livre de 320 pages environ, écrit par:

Étienne Guyon est universitaire. Son appétence pour le partage des savoirs l’a conduit à la direction du Palais de la Découverte, de l’École normale supérieure et des «Petits Débrouillards».

Étienne Reyssat, chercheur au CNRS, aime observer la danse des gouttes et le ballet des pommes de pin (fermées, il va pleuvoir ; ouvertes, il va faire beau), qu’il fait découvrir à tous ceux qui croisent sa route.

José Bico, enseignant-chercheur à l’ESPCI, voue une passion aux gouttes et aux plis. Il aurait même imaginé une expérience d’origami capillaire.

Benoît Roman, chercheur au CNRS, est passionné par les bulles de savon, les déchirures et le froissement. Brevetée, sa « déchirure spirale » vise à en finir avec ces emballages qui ne veulent jamais s’ouvrir.

Du-merveilleux-cache-dans-le-quotidien.jpg

Qu’y a-t-il de si fascinant dans la forme de la tour Eiffel ?
Les iridescences de la nacre sont-elles la clé de sa solidité ?
Comment l’archet fait-il chanter la corde d’un violon ?
Pourquoi les bifaces ressemblent-ils aux plus beaux de nos diamants ?
À quoi tient l’élégance du drapé d’une robe ?

Vous en avez peut-être eu l’intuition en admirant l’intrigante structure de la tour Eiffel, les motifs que dessinent les argiles en se craquelant, un nid d’oiseau, le bord ondulé d’une feuille de salade, voire l’extrême courbure de la perche, prête à rompre, juste avant de propulser le sauteur dans les airs : derrière les objets qui émaillent notre quotidien se cache une étrange beauté… Elle semble le fruit d’un ordre naturel ou voulu, d’une organisation sous-jacente, mais aussi d’une fonction que nous percevons sans toujours parvenir à en saisir le sens.
L’objectif poursuivi dans ce livre largement illustré est de révéler cette beauté, en réapprenant à voir le monde qui nous entoure. Il est l’œuvre d’une équipe de chercheurs à l’ESPCI (École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris), dont les thèmes d’intérêt se situent à la charnière entre la physique des matériaux et la mécanique.
Des combles d’Azay-le-Rideau à la mousse de savon, en passant par la boulette de papier froissé et le pont de liane, les 35 thèmes traités pourraient évoquer quelque inventaire à la Prévert. Il n’en est rien, bien sûr : non content d’incarner un fascinant dialogue entre forme, forces et fonction, ces sujets ont pour point commun l’élégance des formes exhibées, naturelles ou humaines.
Vous pourriez à juste titre vous étonner que la notion d’élégance soit mise en avant dans un livre écrit par des physiciens ! Le terme évoque immédiatement la haute couture – que nous rencontrerons d’ ailleurs dans le livre –, mais aussi l’harmonie, la délicatesse et la sobriété. C’est pourquoi l’élégance fait sens dans bien d’autres domaines : les mathématiciens, par exemple, parlent volontiers d’une démonstration élégante qui permet d’arriver au résultat souhaité par un cheminement suffisamment direct et facile à parcourir: « C’était évident ; encore fallait-il le trouver ! »  En révélant l’élégance cachée dans des domaines variés, nous avons aussi voulu éclairer différemment notre quotidien. Vous l’avez compris, notre ambition est bien de proposer un certain regard, un art d’observer à diverses échelles de taille, du ciron cher à Pascal et à La Fontaine à l’édifice tout entier. .../

source

 

32_florence_491.jpg

30/05/2018

Fabrique de la sensualité

Sensuel puzzle.

 

Impressions fugaces, images entrevues, furtifs attisements, bruissements, soupirs, parfums entremêlés...

Gestes inattendus.

 

Il y a dans le monde et dans nos histoires singulières, un puzzle de séquences sensuelles, de flashs, de micro-événements, d'illuminations ou de perturbations accumulées au fil des jours, qui dessinent peu à peu l'image de Vénus, Volupté, Lilith ou d'Astarté, l'amoureuse et lascive déesse en nous qui grandit le long de notre colonne vertébrale , ou s'enfonce dans les profondeurs de notre inconscient.

 

Est-ce un désir inné, défini, mais rudimentaire et virtuel, enfoui dans notre mémoire profonde, génétique, qui au fur et à mesure, détecte ou reconnaît ces apparitions dans le labyrinthe qui nous entoure ou bien sont-ce ces multiples occurrences impondérables et hasardeuses qui révèlent un désir informel  en nous, et l'érigent en lui donnant forme graduellement à chaque trouble perçu ?

 

 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
 
 
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
Sensuel puzzle.
 
 
Sensuel puzzle.
Sensuel puzzle.
Sensuel puzzle.
 

18/05/2018

Pauvre

pauvre-riches-%C3%A9conomie.jpg?resize=1050%2C525&ssl=1

Le moyen le plus sur de rester pauvre, c'est d'être un honnête homme.

(Napoléon Bonaparte)

17/05/2018

Fake news

L'arnaque grossière du Décodex , la propagande habituelle, le "deux poids, deux mesures".

Gaza

DdOsMskX4AAJvA9.jpg

 

L180515ce-small-1100x743.jpg

 

trump-gaza.jpg

Vrai Tweet de Tsahal...

twitt.JPG

17/04/2018

L'addiction au portable prévue en 1947...

 

 

Assez troublant extrait d'un documentaire intitulé "La télévision oeil de demain", réalisé en 1947 par JK Raymond Millet, et basé sur une oeuvre pré-existante signée René Barjavel.

Dans cette archive de plus de 60 ans , l'omniprésence des Smartphones et autres portables était annoncée...

21/01/2018

Procédés humoristiques

 

Quelques images pour illustrer un procédé humoristique percutant , valable également en littérature:

la comparaison.

hum14.jpeg

 

humour9.jpeg

 

hum13.jpg

 

humour1.jpg

 

humour4.jpg

04/01/2018

Partisane ou partisante?

La vie de la langue et ses anecdotes...

source

À force de tergiverser sur la forme féminine de l'adjectif (partisane chez Robert, partisante chez Larousse version électronique), il était écrit que l'on finirait par ne plus savoir orthographier le substantif.

Emprunté de l'italien partigiano, lui-même dérivé de parte (« partie ; parti »), ledit substantif s'est d'abord écrit partysan, selon le Dictionnaire historique.

La forme féminine partisane, attestée dès la fin du XVe siècle, fut aussi bien employée comme substantif que comme adjectif : Vous n'aviez point de partisane plus sincère (Voltaire). Telle estoit lors l'affection partisane (Agrippa d'Aubigné, cité par Littré). Toutefois, note Thomas, « l'usage de ce féminin se perdit et l'on vint même à en critiquer l'emploi ; ce qui amena la forme barbare partisante réservée au style très familier », par analogie avec les mots en -ant. Et les spécialistes de se gausser de la séduisante Ninon de Lenclos, qui écrivit en son temps : Comme femme, je suis partisante des modes.

De nos jours, l'Académie, après avoir longtemps considéré partisan comme exclusivement masculin à l'instar de témoin (Elle en est un bon témoinElle en est un fervent partisan), s'est enfin résolue à tolérer la forme partisane comme nom (pour désigner une personne qui soutient un parti, se déclare en faveur de quelqu'un) – en la qualifiant toutefois de rare – et comme adjectif (qui se dit de quelqu'un qui témoigne d'un certain parti pris), mais le mal est fait : le t injustifié de l'adjectif partisante a fini par rejaillir sur le substantif. À la décharge de notre journaliste, la graphie partisant se serait rencontrée sous la plume de Richelieu, mais Girodet n'en a cure et recommande d'« éviter absolument la forme incorrecte partisante ».

Il ne reste donc plus qu'à en prendre son parti : partisan(e) s'écrit comme courtisan(e).


Remarque : Ceux qui, à l'instar de Girodet, rechignent à recourir au substantif partisane pourront employer un synonyme (adepte) ou une tournure différente (soutenir, défendre, prendre le parti de, être favorable à).

 

at.jpg