Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2013

Sans peur et sans vertige?

 

Mustang Wanted, un jeune Ukrainien, publie depuis quelques mois photos et vidéos  illustrant  ses prouesses acrobatiques aux sommets de buildings,de ponts ou de grues...


slide_287615_2247087_free.jpg


008.jpg


 

INnqgTq9TAg.jpg


No3h7j1Is7Y.jpg


 

slide_287615_2247032_free.jpg


 

slide_287615_2247034_free.jpg

 

RqK98yy3R9Y.jpg

 

slide_287615_2247035_free.jpg


slide_287615_2247185_free.jpg

 

slide_287615_2247042_free.jpg

 

slide_287615_2247184_free.jpg


slide_287615_2247183_free.jpg

 

slide_287615_2247040_free.jpg



Cela rappelle un peu les célèbres clichés de scènes quotidiennes des travailleurs qui ont pris part à la construction des gratte-ciel de New York entre 1920 et 1935...


capt_dc3a9jeunerebbets.png

Lunch atop a skyscraper 

Déjeuner au sommet d’un gratte-ciel 

Le plus connu à coup sur, son auteur est Charles Clyde Ebbets. C’est l’une des photographies les plus vendues au monde. Elle a été prise à New York le 29 septembre 1932, et a été publiée par le New York Herald Tribune. ( Prise au 69ième étage sur 70 que comporte l’immeuble du Rockefeller Center.)

 

 

 

capt_dc3a9j_41.png

 

 Mais en 1907, pas moins d'un homme sur sept y était encore tué en travaillant !

Peu à peu ce furent les indiens Mohawks, principalement, qui furent employés pour leur capacité à installer des poutres d’acier à de très grandes hauteurs.

 

Pourquoi les Mohawks (une des 6 nations iroquoises)  ?

"En 1886, une compagnie canadienne construisait un pont routier au dessus du fleuve Saint Laurent prés de la réserve indienne de Kahnawake. Cette compagnie engagea un certain nombre de Mohawks comme journaliers sur le chantier. Les contremaîtres se rendirent compte que les indiens aimaient escalader les structures en acier en semblant n’éprouver aucun vertige ni aucune peur à ces hauteurs."

 

capt_1ouvrier.png

 

img71homme-planche2.jpg

 

 

A la fin des années 20, plusieurs équipes de travailleurs indiens commencèrent à construire les buildings de New York:
L’Empire State Building,le pont Georges Washington, la tour Chrysler, le World Trade Center...

 

img5pause21.jpg


 

img11haut-poulies.jpg

 

mustang wanted,acrobatie,vertige,mowhaks,iroquois,travailleurs du ciel,skywalker,spiderman


 

capt_2ouvriers.png


 

aigle2.jpg

 

Des articles de la presse locale s'interrogeaient pour savoir si ces indiens ne connaissaient pas le vertige.

 

capt_photog1.png

Les photographes aussi prenaient des risques.

 

capt_harmonica.png

 

capt_ouvsalut.png

 

 


Pas moins de six générations d’Indiens Mohawks, premiers travailleurs du ciel, ont ainsi contribué à dessiner la silhouette de New York dans le ciel.


10/03/2013

Pas des plus évident...

Vous auriez mis un S à évident?

Le chat que j'héberge en ce moment me demande parfois comment faire l'accord après des plus, des moins, des mieux ?

(ça c'est les jours de pluie quand il écrit à sa mère en employant des expressions des plus chatiées.)


Le principe:

• On ne fait pas d'erreur en mettant au pluriel l'adjectif (ou le participe) qui suit DES PLUS, DES MOINS, DES MIEUX, MAIS  certaines conditions permettent parfois de laisser l'adjectif au singulier.
Ces expressions signifient PARMI LES PLUS, LES MOINS, LES MIEUX

   exemples:

- des situations des plus complexes
- un carburant des moins chers
- un texte des mieux écrits
- une veste des plus mal coupées

"Alors quand peut on laisser l'adjectif qui suit au singulier?" (insiste mon chat, qui lit par dessus mon épaule, en ce moment même)

-1 quand l'adjectif (ou le participe) est en lien avec un pronom neutre

- Cela est des moins évident.
- Il me serait des plus difficile de danser.

-2 quand l'adjectif (ou le participe) est en lien avec une proposition
   
- Marcher sur l'eau sans éclabousser est des plus difficile.
- Trouver un poil de moustache sur un chat est des moins ardu.

 


-3 Exceptions et cas particuliers:

 -Certains adjectifs variables deviennent parfois adverbes , invariables.

ex:

- Hélèna se sentait des moins bien.   (cad: vraiment pas bien)


 -Quand il ne peut pas y avoir d'autres personnes ou choses auxquelles on puisse comparer le sujet, l'adjectif reste au singulier. (en gros, DES PLUS équivaut alors à TRÈS )
   
ex:


- Charlotte était des plus contente de sa pâtisserie.
- Cette mère est des moins satisfaite de sa troisième fille.

 

Parfait, même le chat a compris, cette fois.

01/03/2013

Le cerveau du chat...

 

Vous connaissez surement cette illusion d'optique dite "des serpents tournants"(conçue par le japonais Akiyoshi Kitaoka)...

180.jpeg

Apparemment le cerveau humain ne parvient pas toujours à interpréter avec justesse ce qu'il voit, d'autres explications suggèrent que c'est lié à la structure même des celllules de l'oeil (conflit de rémanences des images).

 

Peu importe, en l'occurence on découvre ici que les chats sont eux aussi victimes de cette même illusion d'optique (géométrique) qui n'est donc pas liée qu'au cerveau (ou à l'oeil) humain.

 

30/06/2012

Une année en 40 secondes...

 

Ou les 4 saisons...

 

16/06/2012

Carte du monde des richesses

Ou plus précisément des revenus moyens par habitants...

par région et zone géographique et non par pays...

 

De - de 1000 $ en marron jaunâtre (Afrique, Asie)  jusqu'à + de 12000 $ en bleu clair (Europe,USA, Canada, Japon,Corée sud, Australie, Arabie)

riches,richesse,revenus moyens,mappemonde,carte

10/06/2012

Espèce d'anacoluthe ! (2ième édition)

Anacoluuuuuuuuuuuthe!!!

Ce n'est pas seulement une injure du Capitaine Haddock,

anacoluthe.jpg
 ni non plus une héroïne de série télévisée autrichienne,
une anacoluthe (étymologie, du grec anacoluthon:  "absence de suite") 
est une figure de style assez pointue.
 
Sous la plume d'un inconnu elle peut-être perçue comme une faute involontaire,
mais sous celle d'un écrivain, elle apparait comme
une transformation, au milieu de la phrase,
de la construction grammaticale que le début de la phrase laissait attendre.
Rupture ou discontinuité de sens, d'objet ou de sujet dans la construction de la phrase.
(Généralement les sujets des deux propositions diffèrent).
 

" Exilé sur le sol au milieu des huées /
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher "

(Baudelaire, « L'Albatros » dans Les Fleurs du Mal)

Son but est alors de renforcer l'énoncé et de le mettre en valeur en créant un effet de surprise.

Autres exemples:

" Vous voulez que ce Dieu vous comble de bienfaits
   Et ne l'aimer jamais ? "
(Racine, Athalie, I, 4.)


                                                          ***

 Mais le monde des ruptures syntaxiques s'avère beaucoup plus riche et précis que cela,

parmi les diverses anacoluthes existantes, on trouve en effet quelques figures de style au nom à coucher dehors...

 

  •  Le zeugma (rupture de la symétrie syntaxique):
    le verbe y régit à la fois un complément d'objet et une subordonnée:

" Ah ! savez-vous le crime et qui vous a trahie ? "
    (Racine, Iphigénie)

ou bien il régit une proposition infinitive et une conjonctive:

"Il lui a ordonné de se taire et qu'il lève haut les mains."

(C'est une construction stylistique qui, peu à peu, est passée dans le langage courant.)

 

  •  La tmèse (qui intercale un mot ou une expression, souvent des adverbes, entre deux autres habituellement liés. C'est une variante de l'hyperbate.)

1/disjonction syntaxique : 
" Les hommes parlent de manière, sur ce qui les regarde, qu'ils n'avouent d'eux-mêmes que de petits défauts. "
    (La Bruyère)

 "Telles,immenses, que chacune Ordinairement/ se para D'un lucide contour..."
    (Mallarmé)

2/disjonction sémantique :
" des pommes bien vieilles de terre "

 

  • Le solécisme
    L'exemple classique encore en usage de faute syntaxique dans la correspondance administrative
    (le sujet sous-entendu de la circonstancielle et le sujet de la principale sont différents)
    " Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur l'assurance de mes sentiments les meilleurs… "

" Il s’est vu décerner le premier prix. "
(Bien sur, le plus souvent, il ne s'est pas vu en train décerner ce prix, mais en train de le recevoir.
C'est le contexte qui permet de comprendre le sens réel.)

 

  • L’anastrophe
    ( renversement de l'ordre habituel des termes d'une expression ou d'une phrase )

" Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé. "
    (Blaise Pascal, Pensées)

(Ce procédé met l'esprit en attente...)

"D'amour vos beaux yeux, Marquis,mourir me font.
      (Molière)

" Toutes les dignités que tu m'as demandées,
Je te les ai sur l'heure et sans peine accordées. "

    ( Corneille, Cinna)

"Jamais cela ne surviendra"

avec notamment les inversions grammaticales "sujet-verbe" , "sujet-complément" ou "verbe-complément".


« Il viendra quand viendront les dernières ténèbres. »
    (Victor Hugo)

 

  • L'anantapodoton
    ( consistant à omettre l'un des termes d'une expression alternative dans une phrase.)
    " Pour les uns, c'est un grand homme, mais ça se discute. "
    ("pour les autres", attendu, ne vient pas)

"On trouve des erreurs dans ce document. D'autre part, certains mots sont illisibles. "
(id pour "D'une part")

 

  • L'hyperbate  (L'hyperbate consiste à ajouter un mot ou un ensemble de mots ainsi mis en évidence à une phrase qui paraît finie )

    "Quelle, et si fine, et si mortelle,
    Que soit ta pointe, blonde abeille
    (Paul Valéry, Charmes.)

          « Albe le veut, et Rome; il leur faut obéir »(Pierre Corneille, Horace, II, 6)

L'hyperbate est souvent une forme de mise en relief de mots, rejetés en fin de phrase.

               
          " Le ciel est, par-dessus le toit,
          Si bleu, si calme !"
               (Paul Verlaine, Sagesse.)

          « Quelques braves gens mourraient, dont c'était le métier »
               (Marguerite Yourcenar, L'œuvre au noir)

 

        *  faux zeugma   (source Wikipédia)

Il existe un genre populaire de construction parodique à simple prétention humoristique, où l’alliance est artificielle et le comique issu de l’irrésolution du zeugma qui tient du coq-à-l’âne.


        « Il parlait en anglais et en gesticulant »

        dans cette phrase, le verbe principal ne régit pas directement « en gesticulant » qui est un   gérondif indépendant. L’alliance est forcée autour de la préposition « en », par une simple symétrie syntaxique, aux fins d’humour.

« J’ai traversé la France et une crise de désespoir ».

        On ne peut trouver, même de loin, un lien logique entre un parcours terrestre et une crise morale. Ce qui crée la surprise drôlatique.

Dans la culture contemporaine, Pierre Desproges inventa des exemples de faux-zeugmas dans son Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis. Entre autres, « Prenant son courage à deux mains et sa winchester dans l'autre, John Kennedy se tira une balle dans la bouche ». Il les fabriquait en série : « Après avoir sauté sa belle-sœur et le repas du midi, le Petit Prince reprit enfin ses esprits et une banane »

 

NB: Note déja postée en Mars 2009 à l'exception de l'hyperbate et  du faux-zeugma.

07/06/2012

Passage de Vénus...

Quelques jours après l'éclipse annulaire du Soleil obscurci par la Lune, c'est au tour de Vénus, (plus lointaine donc plus petite en vue apparente) de venir passer en ombre chinoise devant le Soleil...

On ne parle pas d'éclipe dans ce cas étant donnée la taille apparente minuscule au regard du Soleil.

 

Ce "transit" vu ce 6 Juin 2012 depuis New  York:

transit-of-venus-in-new-yor-537x402.jpg

  L'orbite de Vénus étant inclinée d'environ 3 degrés par rapport à celle de la Terre autour du Soleil, ces "transits" sont assez rares.

Ils surviennent par paires espacées de huit ans.

Ces couples d'événements sont eux-mêmes séparés, une fois de 122 ans, l'autre de 105 ans - le tout formant un cycle de 243 ans.

              

Sun2004+2012-1.GIF

L'alignement Soleil-Vénus-Terre de cette nuit du 6 Juin est le second du XXIe siècle, après celui observé en juin 2004, qui avait eu lieu en bas du Soleil.

1712885_3_919e_transit-de-venus-vu-depuis-hongkong-le-8-juin_96a1c966849fa7a76c01de51c6c6ae09.jpg

 

Le précédent couple de phénomènes est survenu en 1874 et 1882 et il faudra attendre 2117 et 2125, puis 2247 et 2255, 2360 et 2368, etc.

 

Vue en accéléré depuis l' observatoire solaire (Solar Dynamics Observatory) développé par la NASA et lancé le 11 février 2010:

 

 

Ciel et espace

05/06/2012

Le "Grand Pitt" dit "le Régent"...

Ce diamant  est considéré comme le plus beau de la Couronne de France et a longtemps été le symbole de la royauté.

                                                   

diamant-regent-louvre.jpg

 

Le Régent a été découvert en Inde en 1698,

la légende dit qu'il aurait été dérobé par un esclave travaillant dans les mines du Grand Moghol (dans les ruines du royaume de Golconde).

5199114336_08c4b28c8f_z.jpg

Celui-ci aurait caché la pierre brute dans le bandage d'une blessure (qu'il se serait infligée) et l'aurait échangé  contre sa liberté (ou sa vie), non pas directement avec le capitaine de vaisseau anglais Thomas Pitt, comme cela est souvent résumé, mais avec un soldat.

De là, la gemme voyagera jusqu'à Madras, sur la côte est de l'Inde, dans les bagages d'un marchand. 

Ce n'est donc qu'après diverses péripéties que Pitt, en charge de la ville (où était établie la Compagnie britannique des Indes), en fit l'acquisition en 1701 pour la somme de 19200 ou 20400 livres selon les versions.
 
Il comprend alors qu'il est entré en possession d'un joyau unique et le confie à son fils pour le ramener en Angleterre. C'est en 1704 que le joaillier londonien Harris le découvre.
Il n'a jamais observé de pierre plus pure.La pierre brute devait faire 420 carats.
Il y travaillera 2 ans (d'où son prix prohibitif), le taillant en brillant, forme du coussin, par une technique vénitienne  qui le réduisit à 140,5 carats .  

regentdiamond.png

Sept pierres plus petites seront taillées dans les chutes de la gemme originelle. Elles seront toutes vendues au Tsar Pierre le Grand.
 
Pitt chercha évidemment à le revendre, mais tous les souverains furent horrifiés par le prix, même Louis XIV le refusa en 1714.

Appelé durant des années le "Grand Pitt", cette pierre devint enfin le "Régent" lorsqu'en 1717 le Régent Philippe d'Orléans en fit l'acquisition. Il fut monté avec le Sancy sur la couronne exécutée pour le sacrement de Louis XV en 1722.

couronne-louis-XV-Antoine-Louvre.jpg

Ensuite il fut démonté et serti sur diverses parures. Jusqu'à la fin de son règne, Louis XV aurait porté ce diamant sur son chapeau.

En 1792, peu après le renversement de la monarchie, il disparut lors du vol du Garde-meuble national  (fameux vol des joyaux de la Couronne) dans la nuit du 13 au 14 septembre 1792, mais a été retrouvé le 9 décembre 1793, caché dans la charpente d'une maison .

Le Régent servit par deux fois à garantir des emprunts contractés pour financer les armées de la Révolution qui assureront de nombreuses victoires sous Bonaparte.

orfevre-%25C3%25A9p%25C3%25A9e_sacreNapo2.jpg

Le Premier Consul considéra la pierre comme un talisman et se l'appropria en 1800 pour la faire sertir sur son glaive consulaire, puis sur le pommeau de son épée d'apparat lorsqu'il fut sacré empereur en 1804.

dtailnapolonpargrard.png

 

Après son abdication, l'impératrice emporta le Régent, à l'instar des autres diamants de la couronne, en Autriche. Son père, l'empereur François Ier d'Autriche, l'obligea à les restituer à Louis XVIII, qui les ramena à Paris en 1815.

Le Régent fut monté sur la couronne de Charles X en 1824. Napoléon III le fit ensuite porter par Eugénie sur trois bijoux différents. Fort heureusement, il échappa sous la IIIe République à la vente aux enchères des joyaux de la Couronne. On peut l'admirer aujourd'hui dans la galerie d'Apollon du musée du Louvre.

 

 Le Régent est encore considéré aujourd'hui comme le plus beau diamant du monde. Sa couleur est de la « première eau » (c'est-à-dire parfaitement blanche).