Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2008

Photo mystère

bfiKopie.jpg
Quand je cherche dans mes documenst où s'entassent en vrac des milliers de photos, parfois l'une me rappelle vaguement quelque chose mais je ne parviens plus à savoir quand et pourquoi je l'ai enregistrée...
Celle-ci doit venir d'un film, c'est du moins l'impression que ça me donne, mais lequel?

02/12/2008

Ce titre...

Ce titre évidemment (enfin pour certains) vient du quatrain de Baudelaire inspiré par le tableau de Manet du même titre:

Lola de Valence 

Entre tant de beautés que partout on peut voir,
Je comprends bien, amis, que le désir balance ;
Mais on voit scintiller en Lola de Valence
Le charme inattendu d'un bijou rose et noir 

 Les Épaves (1862 dans la  partie Épigraphes)

Note écrite par Baudelaire lui-même : « Ces vers ont été composés pour servir d’inscription à un merveilleux portrait de Mademoiselle Lola, ballerine espagnole, par M. Édouard Manet, qui, comme tous les tableaux du même peintre, a fait esclandre ».

Voici le tableau de Manet:

180px-Edouard_Manet_044.jpg
Baudelaire souhaitait une collaboration poussée. Il lui demanda l'inscription de ces vers au bas du portrait, soit au pinceau, dans la pâte, soit sur le cadre en lettres noires.
Finalement, un cartouche (emplacement réservé au titre) où se lisait le quatrain fut fixé au cadre. L’épigraphe devint comme un second titre pour le tableau de Manet...

 Lola de Valence a la particularité d'être la première œuvre de Manet à avoir suscité une désapprobation quant à l'érotisme suggéré par son thème (difficile à saisir avec le recul) et ouvrant ainsi la voie aux scandales plus conséquents du Déjeuner sur l'herbe et d'Olympia.Apparemment c'est le contraste inattendu du rouge et du noir qui choqua le public habitué à plus de nuances et d'harmonie.