Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2014

The Doobie brothers...

Long_Train_Runnin_1973.jpg

 

Long Train Runnin'      1973  

(l'année magique de la musique)

 

 

 

ça déménage toujours autant...

 

 

 

05/11/2014

Epitaph

 King Crimson

"Epitaph" (Fripp, McDonald, Lake, Giles, Sinfield).
Tiré de l' album  "In the Court of the Crimson King"  10/October/1969.

* Robert Fripp -- Guitar
* Ian McDonald -- flute, clarinet, saxophone, vibes, keyboards, mellotron, vocals
* Greg Lake -- bass guitar, lead vocals
* Michael Giles -- drums, percussion, vocals
* Peter Sinfield -- lyrics, illumination
* Barry Godber -- cover illustrations.

Parole/Lyrics:

The wall on which the prophets wrote
Is cracking at the seams.
Upon the instruments of death
The sunlight brightly gleams.
When every man is torn apart
With nightmares and with dreams,
Will no one lay the laurel wreath
When silence drowns the screams.

Confusion will be my epitaph.
As I crawl a cracked and broken path
If we make it we can all sit back and laugh.
But I fear tomorrow I'll be crying,
Yes I fear tomorrow I'll be crying.

Between the iron gates of fate,
The seeds of time were sown,
And watered by the deeds of those
Who know and who are known;
Knowledge is a deadly friend
If no one sets the rules.
The fate of all mankind I see
Is in the hands of fools.

Confusion will be my epitaph.
As I crawl a cracked and broken path
If we make it we can all sit back and laugh.
But I fear tomorrow I'll be crying,
Yes I fear tomorrow I'll be crying.



Le mur sur lequel écrivaient les prophètes
Est en train de se fissurer.
Sur les instruments de mort
Le soleil brille de tous ses feux.
Lorsque tout homme est tiraillé
Entre les cauchemars et les rêves,
Personne ne mettra la couronne de laurier
Tandis que le silence noie les cris.

La confusion sera mon épitaphe.
Tandis que je rampe sur un sentier craquelé et défoncé
Si nous y arrivons nous pourrons tous nous tordre de rire.
Mais je crains de pleurer demain,
Oui je crains de pleurer demain.

Entre les portails d'airain du destin,
On a semé les graines du temps,
Arrosées par les faits de ceux
Qui savent et qui sont connus ;
La connaissance est une amie fatale
Lorsque aucun n'en fixe les règles.
Le destin de toute l'humanité visible
Est entre les mains des idiots.

La confusion sera mon épitaphe.
Tandis que je rampe sur un sentier craquelé et défoncé
Si nous y arrivons nous pourrons tous nous tordre de rire.
Mais je crains de pleurer demain,
Oui je crains de pleurer demain.

king crimson,epitaph

30/10/2014

Le réveil des elfes, 2014, le documentaire.

 

Ce film de 24 mn présente le festival Le réveil des Elfes, organisé par Nataverne à Jaujac en août 2014.

Un film de Muriel Biton pour Les films du Chassezac ...

Avec des extraits des concerts.

 

19/10/2014

Aria de Bach

02:58 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bach, aria |  Facebook

10/10/2014

Lilly Wood & The Prick

 

Les calaveras, dans leurs différentes formes, sont des symboles du Jour des morts et de la culture mexicaine officielle mise en place dans les années 1920 par les gouvernements nationalistes issus de la révolution de 1910...

« Calavera » désigne en espagnol un crâne humain ou « tête de mort »

 

lilly wood & the prick,calaveras

Prayer in C (Robin Schulz Remix)

21/06/2014

Estas Tonne

 

A la fois artiste de rue, concertiste, musicien de studio et festivalier...

Estas Tonne a acquis l’été dernier, une petite notoriété auprès du public via la vidéo ci-dessous où il interprète sa chanson, The Song Of The Golden Dragon, lors du festival de spectacle de rue à Landshut en Allemagne.

19/06/2014

Björk : Venus as a Boy

 Björk

En LIVE : Venus as a boy (1994) 

Vessel (DVD)

Elle a 29 ans, elle chante

mais aussi, elle danse...

13/06/2014

Guitare de rue

 

L'artiste de rue Mariusz Goli joue de la guitare sur la place du marché de la ville de Wrocław en Pologne.

Improvisation à 6 cordes.