Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2013

Petit conte...

Que l'on trouve sous différentes versions, parfois taoïste, parfois soufi.

 

                             Malédiction ou bénédiction qui peut savoir?

 

C’est l’histoire d’un vieux paysan qui a pour toute richesse un beau cheval blanc. Ses voisins l’encouragent à vendre l’animal pour assurer ses vieux jours. Mais le vieux paysan, sans doute trop attaché à son cheval, néglige ces conseils.

Et un jour, le cheval blanc disparaît. “Malédiction, malédiction” disent tous les voisins, “tu as perdu l’occasion d’assurer tes vieux jours”. Le vieux paysan répond: “Malédiction, bénédiction, on ne sait pas”.

 

Effectivement, quelque temps plus tard, le cheval blanc revient avec tout un troupeau de chevaux blancs magnifiques. “Bénédiction, bénédiction” disent les voisins. Et le vieux Chinois de répondre: “Bénédiction, malédiction, on ne sait pas”.

 

tumblr_lw1jwhQQ7v1qddgtoo1_500.jpg

 

Quelque temps plus tard, le fils du vieux paysan, en s’occupant des chevaux, fait une chute qui le laisse estropié. “Malédiction, malédiction” disent les voisins qui visiblement n’ont toujours pas compris la leçon. Et notre vieux paysan de répondre: “Malédiction, bénédiction, on ne sait pas”.

 

De fait, quelque temps plus tard, le souverain du pays déclare la guerre et tout les jeunes gens sont mobilisés, à l’exception du fils de notre vieux héros. De nouveau les voisins s’écrient: “Bénédiction, bénédiction, quelle chance de garder ton fils avec toi”, et de nouveau le vieux Chinois de dire: “Bénédiction, malédiction on ne sait pas”.

 

12/04/2013

La Fontaine de Vaucluse...

 

En ce moment la Fontaine de Vaucluse déborde...

DSC_0233.JPG

 

DSC_0231.JPG

fontaine,source,résurgence,exsurgence,vallis clausa,vaucluse,pétrarque,plongée,gouffre

 

fontaine,source,résurgence,exsurgence,vallis clausa,vaucluse,pétrarque,plongée,gouffre

fontaine,source,résurgence,exsurgence,vallis clausa,vaucluse,pétrarque,plongée,gouffre

 

fontaine,source,résurgence,exsurgence,vallis clausa,vaucluse,pétrarque,plongée,gouffre



Cette exsurgence très visitée  (la plus importante de France avec un débit annuel de 630 millions de mètres cubes) sert de référence en hydrogéologie comme  type de "source vauclusienne".


Source fraîche et paisible en hiver et en été, bouillonnante et impétueuse au printemps et en automne, elle fut chantée par Boccace, Pétrarque,Chateaubriand, Frédéric Mistral et René Char...

DSC_0219.JPG


Cette source est l'unique point de sortie d'un vaste bassin souterrain (1 100 km²) récupérant les eaux du mont Ventoux, du plateau d'Albion, des monts de Vaucluse, et de la montagne de Lure.
Elle alimente la Sorgue.

Le village de Fontaine de Vaucluse s'appelait autrefois " Vallis Clausa " ("vallée close " en latin), en raison de sa topographie.
Ce nom devenu Vaucluse donna son nom au village (attesté dès le Xe s mais il devra en changer plus tard) puis au département lors de sa création en 1793 .

DSC_0226.JPG



Le gouffre qui constitue la source fut l'objet de nombreuses explorations en plongée sous-marine.

 

crbst_IMGP07400.jpg

L’exploration du Gouffre
1878 : OTONELLI, scaphandrier marseillais, atteint –23m en scaphandre lourd.
1938 : NEGRI pense trouver le fond à –30m.
1946 : COUSTEAU et son équipe atteignent –46m.
1954 : MAGRELLI atteint la côte –25m.
1955 : L’ OFRS (équipe COUSTEAU) effectue 80 plongées, atteint –74m et sonde jusqu’à –84m.
1967 : L’équipe COUSTEAU immerge le Télénaute, appareil qui parvient à –106m.
1974 : Le GRSA effectue un relevé du gouffre. Suite à cette plongée, un arrêté interdit les explorations.
1981 : La Société Spéléologique de Fontaine de Vaucluse (SSFV) reprend les recherches.
TOULOUMDJIAN aidé de la COMEX atteint –153m en scaphandre autonome.
1983 : HASENMAYER, plongeur allemand, atteint la profondeur exceptionnelle de –205m en scaphandre autonome.
La SSFV et l’ACRC immergent le Sorgonaute et atteignent –245m avec un engin filoguidé.
1984 : Descente et implosion du Sorgonaute II à –205m.
1985 : La SSFV et la Société MIC immergent le porte instruments MODEXA qui s’immobilisera à
–308m sur un fond sablonneux après avoir localisé deux galeries direction Sud Est.
1986 : L’ ACRC tente une nouvelle expérience et doit abandonner le Sorgonaute III vers –200m . L’appareil de mesure reste prisonnier du gouffre.
1989 : La SSFV munie du Spélénaute observe à nouveau le conduit, dresse une nouvelle coupe du gouffre jusqu’à –308m et tente de pénétrer dans les galeries repérées en 1985, mais celles-ci trop étroites ne permettent pas le passage du Spélénaute.
1993 : Nicolas HULOT, pour l’émission USHUAIA, plonge jusqu’à –40m.
1996 : La SSFV munie du Spélénaute découvre une immense salle à –174m.
2004 : Exploration de la galerie du Prado (découverte par Cousteau en 1950). Le Spélénaute utilisé pour cette opération à –135m accompagné d’un plongeur réalisera la jonction par –120m. Les 2 conduits se rejoignent au sommet du grand puits.   cf Office de tourisme
      heliox

vaucluse photo01 grand.jpg

 

fontaine_octopus6_02.jpg



NB: Durant l'Antiquité ce site fut un lieu d'offrandes rituelles. Lors des différentes plongées, et en particulier celle de 1998, les membres de la société spéléologique de Fontaine-de-Vaucluse, avaient été intrigués par la présence de nombreuses pièces de monnaie.

 


Légende:


La Coulobre était une couleuvre géante, monstrueuse et ailée qui avait son antre près de la Sorgue. Elle terrorisait la région.

Cette créature moitié serpent-moitié amphibien fut terrassée par Saint-Véran,
 religieux né au 6ème siècle, qui fut évêque de Cavaillon, il est d'ailleurs devenu Saint-Véran après avoir débarrassé la région de ce monstre en l’étranglant à l’aide d’une chaîne. .

Sur la place de l'Eglise Notre-Dame-de-Fontaine-de-Vaucluse, édifice roman provençal datant du 6ème siècle, se dresse une fontaine-sculpture représentant Saint-Véran terrassant la Coulobre.

 

WnjTxLmkuV5Tlp_cmeteWWNibh8.jpg






Histoire:


Pétrarque célèbre poète et érudit, est passé à la postérité pour la perfection de sa poésie qui mettait en vers son amour pour Laure de Noves, vers qui laissèrent pourtant sa belle de marbre. .
Parce qu’il n’aimait pas beaucoup Avignon et parce que Laure ne l’aimait pas, il se réfugia sur les berges de la Sorgue à la fontaine de Vaucluse à partir de 1338

AVT_Petrarque_6009.jpeg


pour y mener une vie consacrée à la solitude, la poésie et la réflexion.


Il y fit installer sa bibliothèque.

(cf Épître à la Postérité) : « Je rencontrai une vallée très étroite mais solitaire et agréable, nommé Vaucluse, à quelques milles d'Avignon, où la reine de toutes les fontaines, la Sorgue, prend sa source. Séduit par l'agrément du lieu, j'y transportai mes livres et ma personne. »

Il va y séjourner épisodiquement mais régulièrement jusqu'en 1353 faisant de ce lieu le « centre de sa vie émotive et intellectuelle ».

17-74-81-9F-B9-AE-6C-2C-FE-09-49-96-79-D9-B0-C8-DB-2C-7C-DB.jpg


Il resta en tout quinze années à Vaucluse (nom du village à l'époque).


 « Ici j’ai fait ma Rome, mon Athènes, ma patrie ».


« Exilé d'Italie par les fureurs civiles, je suis venu ici, moitié libre, moitié contraint. Que d'autres aiment les richesses, moi j'aspire à une vie tranquille, il me suffit d'être poète.
Que la fortune me conserve, si elle peut, mon petit champ, mon humble toit et mes livres chéris ; qu'elle garde le reste. Les muses, revenues de l'exil, habitent avec moi dans cet asile chéri. »

 « Aucun endroit ne convient mieux à mes études. Enfant, j'ai visité Vaucluse, jeune homme j'y revins et cette vallée charmante me réchauffa le cœur dans son sein exposé au soleil , homme fait, j'ai passé doucement à Vaucluse mes meilleures années et les instants les plus heureux de ma vie. Vieillard, c'est à Vaucluse que je veux mourir dans vos bras. »


Ainsi Pétrarque rêvant et travaillant sur les rives de la Sorgue, cultivait autant ses amours (platoniques) pour Laure que sa réputation (déja bien établie) de poète.

Petrarque-par-Bargilla-web.jpg

 

 

Hélas ce lieu est aussi devenu depuis longtemps un piège à touristes , ou trop de boutiques de souvenirs sans intérêt se cotoient et où surtout les parkings sont obligatoires et taxés 4€. Du coup le promeneur peut  s'y sentir pressé comme un citron, surtout en été.

 

09/04/2013

Langue mère originelle et maître Ioda...


L' hypothèse d'une langue mère ou protolangue originelle, postule l'existence d'un idiome vieux d'au moins 50 000 ans, parlé par les populations homo sapiens primitives, et qui aurait été le premier langage de l'être humain.
Toutes les langues découleraient indirectement de celle-ci.


Le linguiste américain Merritt Ruhlen  né en 1944 est le principal défenseur de cette thèse évidemment controversée notamment du fait de l'absence de toute validation statistique.

 

9782701117577_1_75.jpg

Merritt Ruhlen  L'origine des langues : sur les traces de la langue mère  Belin, coll. " Débats ", 1996


D'autres recherches , en génétique cette fois, menées en 1991 par l'italien Cavalli-Sforza tendent à démontrer une corrélation entre les affinités génétiques et les affinités linguistiques. Ces travaux penchent donc aussi en faveur de l'hypothèse d'une langue originelle, qui se serait ensuite différenciée...


 NB L'autre explication  avancée pour justifier  l'existence de racines communes des mots de base parmi les diverses langues est l'explication physiologique. Pourquoi les mots « mama » et « papa »  par exemple sont-ils utilisés dans des langues aux quatre coins du monde.
Le linguiste russe Roman Jakobson a avancé dans les années 1950 la solution physiologique : certains sons, parmi les plus simples à prononcer pour le bébé humain, comme m, p et a, apparaissent très tôt et s'associeraient aux concepts sémantiques les plus basiques.


Pour en revenir à l'hypothèse d'une protolangue, de nouvelles recherches estiment que cette langue était tournée à l'envers, comparée à la plupart des langues vivantes.


Un article du blog nbcnews.com  reprend ces travaux pour évoquer sa ressemblance avec le dialecte de Yoda, le maître Jedi légendaire de Star Wars.

url-291.jpeg


Publiée à la National Academy of Sciences, l'étude montre que la langue d’origine de tous les hommes était construite sur le même modèle d’ordonnancement des mots: Sujet, Objet puis Verbe (SOV) soit, par exemple:" je /du mammouth/ mange".

On sait que de nos jours l’ordre des mots diffère d’une langue à l’autre. L’anglais et le français, comme d'autres langues modernes ont adopté l’ordre SVO: " je /mange /du riz" , alors que le latin, comme d'autres langues mortes adoptaient l’ordre SOV .

Parmi les plus de 2000 langues mortes et vivantes étudiées , les deux chercheurs ont montré que plus de la moitié étaient construites sur le modèle SOV et que toutes les autres dérivaient du SOV.
Ils ne savent pas toujours pourquoi l'ordre des mots a changé ainsi.

Dans un article sur son blog écrit en 2005, Goeffrey K.Pulum, un linguiste écossais spécialisé dans l’étude de l’anglais, explique que la syntaxe propre à Yoda peut se voir de deux façons.

La première, la plus fréquemment utilisée par Yoda concerne les phrases à une seule proposition. Elle est construite selon l’ordre objet sujet verbe (OSV, comme dans "Le côté obscur de la Force/ redouter/ tu dois"), qui  était  celui de très peu de langues réellement existantes. (Certaines langues amérindiennes d’Amazonie, très rares comme le Xavante, l’Apurinã, le Urubu-Kaapor, ou le Warao respectaient cet ordre.)

Dans son blog Pulum a retenu une autre formulation, de type SOV, que Yoda utilise beaucoup moins, comme dans :

"Ta confiance en ton apprenti / un peu trop grande / me paraît"

Lien:  http://www.slate.fr/lien/45197/yoda-jedi-langue-ancetres-...

25/03/2013

Sans peur et sans vertige?

 

Mustang Wanted, un jeune Ukrainien, publie depuis quelques mois photos et vidéos  illustrant  ses prouesses acrobatiques aux sommets de buildings,de ponts ou de grues...


slide_287615_2247087_free.jpg


008.jpg


 

INnqgTq9TAg.jpg


No3h7j1Is7Y.jpg


 

slide_287615_2247032_free.jpg


 

slide_287615_2247034_free.jpg

 

RqK98yy3R9Y.jpg

 

slide_287615_2247035_free.jpg


slide_287615_2247185_free.jpg

 

slide_287615_2247042_free.jpg

 

slide_287615_2247184_free.jpg


slide_287615_2247183_free.jpg

 

slide_287615_2247040_free.jpg



Cela rappelle un peu les célèbres clichés de scènes quotidiennes des travailleurs qui ont pris part à la construction des gratte-ciel de New York entre 1920 et 1935...


capt_dc3a9jeunerebbets.png

Lunch atop a skyscraper 

Déjeuner au sommet d’un gratte-ciel 

Le plus connu à coup sur, son auteur est Charles Clyde Ebbets. C’est l’une des photographies les plus vendues au monde. Elle a été prise à New York le 29 septembre 1932, et a été publiée par le New York Herald Tribune. ( Prise au 69ième étage sur 70 que comporte l’immeuble du Rockefeller Center.)

 

 

 

capt_dc3a9j_41.png

 

 Mais en 1907, pas moins d'un homme sur sept y était encore tué en travaillant !

Peu à peu ce furent les indiens Mohawks, principalement, qui furent employés pour leur capacité à installer des poutres d’acier à de très grandes hauteurs.

 

Pourquoi les Mohawks (une des 6 nations iroquoises)  ?

"En 1886, une compagnie canadienne construisait un pont routier au dessus du fleuve Saint Laurent prés de la réserve indienne de Kahnawake. Cette compagnie engagea un certain nombre de Mohawks comme journaliers sur le chantier. Les contremaîtres se rendirent compte que les indiens aimaient escalader les structures en acier en semblant n’éprouver aucun vertige ni aucune peur à ces hauteurs."

 

capt_1ouvrier.png

 

img71homme-planche2.jpg

 

 

A la fin des années 20, plusieurs équipes de travailleurs indiens commencèrent à construire les buildings de New York:
L’Empire State Building,le pont Georges Washington, la tour Chrysler, le World Trade Center...

 

img5pause21.jpg


 

img11haut-poulies.jpg

 

mustang wanted,acrobatie,vertige,mowhaks,iroquois,travailleurs du ciel,skywalker,spiderman


 

capt_2ouvriers.png


 

aigle2.jpg

 

Des articles de la presse locale s'interrogeaient pour savoir si ces indiens ne connaissaient pas le vertige.

 

capt_photog1.png

Les photographes aussi prenaient des risques.

 

capt_harmonica.png

 

capt_ouvsalut.png

 

 


Pas moins de six générations d’Indiens Mohawks, premiers travailleurs du ciel, ont ainsi contribué à dessiner la silhouette de New York dans le ciel.


09/06/2012

Le juge Ti

 

Le juge Ti est un personnage littéraire inspiré de Di Renjie (ou Ti Jen Tsié), une figure historique qui vécut en Chine sous la dynastie des Tang, au VIIe siècle (de 630 à 700 environ).

frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

L'extraordinaire capacité de déduction du juge Ti le rendit célèbre de son vivant, si bien qu'il entra dans les annales judiciaires chinoises. Il termina sa carrière comme ministre de l'impératrice Wu Zetian (624-705), seule impératrice de toute l'histoire de la Chine.

 

 

frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

 

 

 

Il fut repris dès le XVIIIe siècle comme héros d'un roman policier chinois, par Dee Goong An (Trois affaires criminelles résolues par le juge Ti).

Ce texte fut redécouvert et traduit en anglais par le diplomate hollandais Robert van Gulik en 1946. Ce dernier, désireux de faire renaître le roman policier chinois traditionnel, écrivit lui-même une suite en dix-sept volumes aux aventures du juge Ti Jen-tsie , romans alliant rigueur historique et qualité littéraire.

 

 

 

Les 17 sont parus  en livre de poches 10/18 donc très accessibles.

frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

 

 Encore plus près de nous, le personnage du juge Ti fut repris dans les années 1990 par deux Américains, Eleanor Cooney et Daniel Altieri, dans deux romans : L'Impératrice des mensonges et La Révolte des lettrés.

 

frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

 

Un Français, Frédéric Lenormand, a ressuscité à son tour le juge Ti  dans une série de romans toujours en cours aux éditions Fayard : Thé vert et Arsenic, Guide de survie d'un juge en Chine, Mort d'un maître de go, (dix-sept tomes parus à ce jour), dont les affaires s'intercalent entre celles écrites par Robert van Gulik (ce qui n'est pas le cas des romans écrits par Eleanor Cooney et Daniel Altieri, qui en sont totalement indépendants).

 frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

Un prolongement plus moderne (la femme du juge s'y émancipe quelque peu , jusqu'à enquêter elle aussi...) mais dans le même esprit que la série de Van Gulik: c'est çà dire agréable mélange entre recherche historique et fiction policière...

 

 

 

 

Plus récemment Zhu Xiaodi ,un auteur chinois vivant aux États-Unis, a écrit un recueil de courtes histoires intitulé Les Nouvelles Affaires du juge Ti (Tales of Judge Dee) en 2006 et un autre Français, Sven Roussel, nous a donné La Dernière Enquête du juge Ti.

 

Les enquêtes écrites par le diplomate néerlandais Robert Van Gulik (né à Zutphen 1910 – La Haye 1967) retranscrivent  sa passion pour la culture chinoise.

frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

Le contexte historique y est fidèlement dépeint.Il n’hésite pas à référencer ses sources dans sa postface (documents anciens etc...) et à apporter des explications sur les circonstances historiques.

                                                               

juge+ti3.jpg

Ce qui permet de mieux comprendre ( et de façon progressive au fil des enquêtes) certaines particularités de la pensée chinoise.

                  

juge+ti2.jpg

               

A noter que le film de Hark Tsui (2010) Détective Dee: le mystère de la flamme fantôme est inspiré par le personnage du juge TI.


frédéric lenormand,juge ti,ti,di renjie,ti jen tsié,robert van gulik,chine

 


27/05/2012

Palomares...

L'Incident nucléaire de Palomares...

Le 17 janvier 1966, deux avions américains se sont percutés lors d’un ravitaillement en vol, et crashés au-dessus de Palomares, en Espagne.Sept membres d'équipage périrent, quatre autres purent sauter en parachute.

espagnePalomaresBoeingB52_BoeingKC135PhotoUsGovernment460.jpg


L’un de ces avions était un bombardier nucléaire B-52G équipé de quatre bombes atomiques à hydrogène.

Les autorités américaines ont, un temps, tenté de dissimuler l’affaire, mais les témoins de l’accident étaient trop nombreux . Rapidement , citoyens, journalistes et gouvernement espagnol ont fait pression pour que l’affaire soit réglée avec transparence.

Des quatre bombes thermonucléaires que transportait le B-52:

-l'une est retrouvée intacte au sol, près de Palomares,

-deux autres, tombées également non loin de Palomares, ont été détruites par la déflagration de leur explosif conventionnel servant d'amorce à la réaction nucléaire. Par miracle  (ou grâce à un système de sécurité ? on ne sait pas trop...) , cette réaction ne s'est pas produite. Ouf!

Néanmoins, plusieurs  kilos de plutonium hautement radioactif ont été dispersés. (Quelque 1.400 tonnes de terre contaminées ont été expédiées pour retraitement aux Etats-Unis.)

-la quatrième tombée en mer sera retrouvée intacte après deux mois et demi de recherches par 870 m de fond...

Palomares_H-Bomb_Incident.jpg

La quatrième bombe, perdue puis retrouvée au large des côtes.

 

 

nucléaire,incident,bombe,atomique,contamination,b52.

Baignade très médiatisée du ministre espagnol de l'information et de l'ambassadeur américain dans les eaux concernées ...

 

Aujourd'hui, près d'un demi-siècle après ce qu'on a appelé officiellement "l'incident" nucléaire de Palomares, la décontamination de cette localité n'est pas résolue. Elle fait encore l'objet de réclamations diplomatiques espagnoles révélées en décembre dernier par WikiLeaks via le quotidien madrilène El Pais. Selon ce journal, le ministre des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos  envoyait le 14 décembre 2009 à la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, un câble confidentiel pressant les Etats-Unis de s'impliquer dans la décontamination définitive.


Autre conséquence tardive, après 45 ans : depuis le 1er février 2011, la Force aérienne des Etats-Unis (US Air Force) ne peut plus ravitailler en vol ses avions au-dessus de l'Espagne.

 

 Si vous pensez que ce genre d'accident est rare, prenez le temps d'aller voir la liste des accidents nucléaires...

(25 "incidents" environ avec des avions armés en service, sans compter, bien évidemment, tous les autres, dans des centrales ou lors d'essai...)  

Il n'y a pas que Tchernobyl, Three Mile Island ou Fukushima. 

 

 

15/04/2012

Le double neveu de Freud


1111_5346.jpeg

Edward Bernays est né à Vienne en Autriche le 22 novembre 1891 et mort dans le Massachusetts à 103 ans.

(Son père était le frère de la femme de Freud, sa mère était l'une des soeurs de Freud.)

Assez peu connu, il est pourtant considéré comme le père de la propagande politique  et de l'industrie des "relations publiques", dont il met au point les méthodes pour des firmes comme Lucky Strike (voir vidéo ci-dessous).

C'est un théoricien de la manipulation de l'opinion publique, et ce par des moyens assez machiavéliques.Pour lui, une foule ne peut pas être considérée comme pensante, seul le ça s'y exprime, c'est-à-dire les pulsions inconscientes. Il suggère donc ouvertement d'utiliser la psychologie du subconscient dans le but de manipuler l'opinion publique. Ce en quoi il inspirera notamment Goebbels, entre autres et beaucoup d'autres depuis.

Bernays a multiplié les professions de foi démocratique, mais sa conception de la démocratie s’apparente en fait à du despotisme plus ou moins bien éclairé, genre Big Brother. Il affirme que le monde moderne étant complexe la démocratie a besoin d’un  gouvernement invisible , composé  d’une minorité d’individus intelligents. De fait, il préconise une oligarchie masquée.

Oui ça nous rappelle quelque chose...

 

Comment faire fumer les femmes ?  (l'éternel piège: faire passer un asservissement pour une émancipation)


comment Faire fumer les femmes? par zingaqs160

 

                                                    ***

Lire Propaganda en ligne ou Comment manipuler l'opinion en démocratie (qu'il a publié en1928).


 

9782355220012.GIF

Sommaire

Préface
1. Organiser le chaos
2. La nouvelle propagande
3. Les nouveaux propagandistes
4. La psychologie des relations publiques
5. L'entreprise et le grand public
6. La propagande et l'autorité publique
7. La propagande et les activités féminines
8. La propagande au service de l'éducation
9. La propagande et les œuvres sociales
10. L'art et la science
11. Les mécanismes de la propagande


Il a le mérite d'être clair...





EDWARD BERNAYS - Propaganda 1/2 vostfr par scratch0001



EDWARD BERNAYS - Propaganda 2/2 vostfr par scratch0001