Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Biomimétisme...

     

    Le biomimétisme désigne un processus d'innovation qui s'inspire du vivant pour tirer parti des solutions et inventions produites par la nature.

     

                   

     

    lotus.jpg

    Lotus: l’effet de répulsion des gouttelettes d’eau par les feuilles de lotus. Cet effet est cité systématiquement dans les communications en tout genre sur le biomimétisme. Ceci est justifié par les avancées sur la réalisation de surfaces autonettoyantes, technologies passives, qui permettent de fortes économies d’eau et de produits nettoyants.

    Morpho_didius_Male_Dos_MHNT.jpg

     Papillon Morpho : On trouve sur les ailes du papillon Morpho et les feuilles de capucine, en plus des structures nanométriques similaires à celles du lotus, des nervures et des plis qui forment des crêtes.

    Quand une goutte d’eau de pluie tombe sur ce type de surface elle rebondit et se divise en plusieurs gouttelettes. Les chercheurs ont observé que le temps de rebond avec division était plus court de 40% que sans division (sur les feuilles de lotus). La goutte reste donc moins longtemps en contact avec la surface. A des températures très froides, l’eau rebondi sur la surface avant qu’elle n’ait eu le temps de geler – une propriété utile pour les moteurs et ailes d’avions, les pâles d’éoliennes, etc.

     

     

    1024px-Textile_cone.JPG

             Cone venimeux (Toison d'or) coquillage très toxique en raison de son petit dard empoisonné mais facile à récolter avec des gants.

    "La toxine de ce petit coquillage sert dans les neurotechnologies. Elle coûte 800 millions de dollars au kg,
    soit 800 dollars le milligramme. (En comparaison, l’or coûte 30 000€ le kg )

    Le niveau 0 du biomimétisme, c’est d’extraire la substance.

    Le niveau 1, c’est de la fabriquer nous-mêmes sans faire exactement comme la nature.

    Le niveau 2, c’est de la fabriquer exactement comme elle, avec le même process industriel.

    Le niveau 3, qui n’a encore jamais été atteint, c’est de reproduire tout l’écosystème. C’est-à-dire intégrer
    l’usine de production de la toxine avec le récif de corail de sorte que toutes les usines se parlent entre
    elles et ne produisent plus de déchets. "

     

     

     

    660px-Xanthoria_polycarpa_%28Pin-cushion_sunburst_lichen%29_on_Arctium_sp._%28Burdock%29%2C_Westenschouwen%2C_the_Netherlands.jpg

    Ce lichen du genre Xanthoria  survit en milieu très sec et à une exposition intense aux UV grâce à l'association entre l'algue unicellulaire et le champignon qui le constituent.

    Ce sont les crochets de cette bardane qui ont inspiré l’inventeur du Velcro

     

     

     

    495px-Avion_III_20050711.jpg

    L'avion chauve-souris de Clément Ader.

     

     

    byssus3-WEBb.jpg

    Byssus de moule constituant une colle biologique fine en chirurgie.

     

     

    requin.jpg

    La peau de requin. Ce ne sont pas des écailles sur cette photo mais de minuscules dents dont les requins sont recouverts.
    Il s’agit du meilleur revêtement anti-turbulences au monde. Meilleur que le revêtement des sous-marins
    nucléaires fabriqués par l’armée pendant la guerre froide. Meilleur aussi que le revêtement produit par
    les meilleurs avionneurs. Airbus s’est inspiré de la peau des requins pour fabriquer l’A380 et l’A350, ce qui
    permet d’économiser 5% de carburant. On s’en est également servi pour fabriquer des maillots de bain
    qui ont fini par être interdits aux JO de Pékin. Il s’agit également du meilleur revêtement antifouling pour
    des bateaux produits par une entreprise allemande.

     

     

     

    mitochondrie.jpg

    Une diatomée vue au microscope (c’est du phytoplancton). Son squelette est en silicium.

    La distance entre les branches de cette diatomée est de 10 nanomètres. Les puces fabriquées par Intel, l’un des meilleurs fabricants de semi conducteurs au monde ont des espaces de 32 nanomètres.:

     

     

    OdontodactylusScyllarus2.jpg

    Stomapodopa, la crevette-mante caractérisée par ses pattes ravisseuses très perfectionnées

    et sa vision exceptionnellement élaborée...

    ***Leur frappe délivre une puissance équivalente à près de 100 kg en 2 millièmes de seconde sur une surface très réduite, ce qui équivaut à une accélération proche de celle d'une balle de pistolet. Ces coups sont tellement rapides qu'ils provoquent des bulles de vapeur explosive (phénomène de cavitation), dont l'implosion provoque une seconde onde de choc, capable à elle seule d'assommer une proie qui aurait échappé au coup. Cette force de frappe permet aux crevettes-mantes de briser facilement les coquilles les plus dures et d'atteindre ainsi leur nourriture (bivalves, gastéropodes, arthropodes...), mais aussi de se défendre contre d'éventuelles menaces, notamment des mains de plongeurs ou des caissons d'appareil photo sous-marin. Il a déjà été rapporté que ces animaux sont capables de briser des vitres d'aquarium ou des caissons d'appareil photo sous-marin grâce à ce coup.

    ***La crevette-mante possède probablement la meilleure vision connue de tout le règne animal. Leurs yeux bougent en pivotant indépendamment l'un de l'autre sur une amplitude permettant de lui offrir une vision de 360°.
    Chaque œil est composé de 3 sections, chacune ayant une pseudo-pupille indépendante, qui lui permettent de réaliser une triangulation de l'objet visualisé, et de connaître avec précision sa distance et sa profondeur, en n'utilisant qu'un seul œil : leur cornée en 3 bandes donne à chaque œil une vision tridimensionnelle, en relief.
    Leurs yeux sont également particulièrement développés pour voir la lumière polarisée sous ses deux formes, linéaire et circulaire, et peut la convertir d'une forme à l'autre.
    Leur capacité à voir les couleurs est tout à fait exceptionnelle :
    Chaque œil dispose d'au moins une douzaine de photopigments (contre 3 pour l'œil humain, et 4 pour les oiseaux).
    De plus, ces crustacés possèdent 3 capteurs différents de lumière ultraviolette, et peuvent voir jusqu'à une longueur d'onde de 300 nm.
    Certaines espèces ont jusqu'à 16 photopigments : 12 d'entre eux analysent les couleurs dans les différentes longueurs d'onde (y compris 4 d'entre eux dans l'ultraviolet) et 4 autres pour la lumière polarisée.
    Enfin, cet animal peut facilement détecter la lumière fluorescente.

     

    ormeaux-166x300.jpg

    L'ormeau. Sa coquille est un matériau constitué de nombreuses petites feuilles empilées. On sait en science
    des matériaux que cette structure a la propriété d’être très résistante aux déchirements. Il suffit d’essayer
    de déchirer une ramette de papier pour s’en rendre compte.  La structure visible sur cette photo est capable de blinder un char d’assaut

     

     

    sepionide.jpg

    Un petit sépionide étudié par Samsung car c’est le meilleur écran du monde.

    "Meilleure résolution, meilleur taux de rafraîchissement, meilleure diversité de couleurs, consommation d’énergie
    extrêmement basse et possible changement de texture. En plus il est flexible et il s’auto-répare sans
    cicatrices. Dans la technologie des écrans plats, on a eu le plasma, le LCD, puis le LED, puis l’AMOLED. On
    se dirige vers les méta-matériaux optiques. Vous avez sous les yeux le meilleur méta-matériau optique au
    monde connu de l’homme aujourd’hui. Donc on le copie."

     

     

    Plus d'info

    En savoir plus

  • Fabrique de la sensualité

    Sensuel puzzle.

     

    Impressions fugaces, images entrevues, furtifs attisements, bruissements, soupirs, parfums entremêlés...

    Gestes inattendus.

     

    Il y a dans le monde et dans nos histoires singulières, un puzzle de séquences sensuelles, de flashs, de micro-événements, d'illuminations ou de perturbations accumulées au fil des jours, qui dessinent peu à peu l'image de Vénus, Volupté, Lilith ou d'Astarté, l'amoureuse et lascive déesse en nous qui grandit le long de notre colonne vertébrale , ou s'enfonce dans les profondeurs de notre inconscient.

     

    Est-ce un désir inné, défini, mais rudimentaire et virtuel, enfoui dans notre mémoire profonde, génétique, qui au fur et à mesure, détecte ou reconnaît ces apparitions dans le labyrinthe qui nous entoure ou bien sont-ce ces multiples occurrences impondérables et hasardeuses qui révèlent un désir informel  en nous, et l'érigent en lui donnant forme graduellement à chaque trouble perçu ?

     

     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
    Sensuel puzzle.
     
     
    Sensuel puzzle.
    Sensuel puzzle.
    Sensuel puzzle.
     
  • Virginie et Théodora

    Virginie_Girod.jpg

    Virginie Girod née le 22 Septembre 1983 est une historienne et chroniqueuse spécialiste de l'histoire des femmes et de la sexualité.

    Théodora ( vers 500 - 548) est une impératrice de l'Empire byzantin, femme de Justinien. D'humble origine, elle est la fille d'Acacius, dresseur d'ours et belluaire, qui était attaché à l'hippodrome de Constantinople. Sa mère, dont le nom ne nous est pas parvenu, était une danseuse et actrice. Avant de devenir la maîtresse du futur empereur Justinien, Théodora est, selon Procope de Césarée, danseuse et courtisane.

     

  • Daeneris

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho10_1280.jpg

     

    emilia-clarke-danaerys-targaryan-759.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho6_1280.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho7_500.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho9_400.png

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho8_1280.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho5_1280.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho2_1280.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho1_1280.jpg

     

    b8604618f635df26ced8cfa0e44caf91.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho3_1280.jpg

     

    tumblr_n76cjiL6hm1sn9v8ho4_1280.jpg

     

  • Bijoux d'auteur de chez Maä

     Marielle, bijoutière aux multiples facettes présente son travail.

    Pourriez-vous vous présenter en quelques mots, de façon générale ?

    Je m’appelle Marielle, je n’aime pas me définir comme bijoutière car cela revient à relayer mes autres activités au second plan (céramique, sculpture, peinture, pièces uniques de bijouterie contemporaine, design, design graphique, et "craft" de manière générale…).

    Dans la même optique, je lutte au quotidien à travers mon blog Desmurmures.com pour que le monde de la création, dans son ensemble, soit considéré de la même manière et diffusé avec le même intérêt : un artiste reconnu d’art contemporain, au même plan qu’un jeune céramiste !

    Marielle - Maä Bijoux

    Depuis quand êtes-vous créatrice de bijoux ? Avez-vous suivi un parcours spécifique ?

    Le hasard de la vie me fait atterrir dans le monde de la bijouterie il y a 8 ans mais j’ai toujours eu envie de vivre de mes mains : pour arriver à mes fins j’ai fait un BAC Art Appliqué en Avignon, suivi de 5 ans de Beaux-Arts à Marseille pour finir avec 3 ans de Bijouterie Artistique à Barcelone…

    Il y a quelque chose de fascinant à travailler avec le feu, le moment où le métal devient liquide continue d’être magique pour moi ! Mais ce n’est pas pour cela que je reste cantonnée dans la bijouterie… Ce qui m’intéresse avant tout c’est la relation avec la matière, quelle qu'elle soit ! La bijouterie est une excuse pour travailler en relation avec le corps…

    Travail du bijou

    Pouvez-vous nous décrire votre univers ? Quelles sont les matières que vous travaillez ou que vous préférez travailler ?

    La constante dans mon travail (quel qu'il soit), ce sont les formes organiques que je réalise grâce à divers matériaux aussi hétéroclites que l’argent, l’or, le bois, la résine, la porcelaine, le tissu, le plastique et tout ce qui peut me passer par les mains… Pour les bijoux Maä je me cantonne à l’argent et à l’or qui sont des matériaux durables, agréables à travailler et aimés de mes clients !

    Alliance en or

    Quelles sont vos sources d’inspirations ? Pouvez-vous nous parler de votre processus de création ?

    La nature me fascine tout particulièrement. Je ne me lasse pas de l’observer.
    Je respire la nature, je me balade pendant des heures. Regarder pour ressentir. Peu à peu je m’imprègne, comme un filtre, et je garde ce qui me touche : un morceau d’écorce, une plume abandonnée, un caillou étrange, une racine dévoilée par l’érosion.

    Au milieu de tous ces fragments, peu à peu, je découvre une manière d’aborder mon travail qui me plait, j’utilise mon regard quotidien sur ce qui m’entoure et cette boulimie de l’image (blog) pour en faire “ma” base inconsciente de travail.

    J’essaye de protéger au maximum la nature que j’admire, en utilisant 95% d’argent recyclé, en choisissant les sels plutôt que les acides, en n’utilisant pas de pâte à polir à base de plomb, et en préférant des techniques plus ancestrales si les techniques modernes polluent…

    Bague femme artisanale

    Vous avez l’idée, votre bijou est dessiné, est-ce vous qui le réalisez ? Comment se passe la phase de réalisation ?

    Toutes les pièces sont fabriquées à la main par moi-même, avec le plus grand soin et beaucoup d’amour. Je revendique les légères différences entre les modèles car je pense que l’imperfection fait la différence entre l’artificiel et le naturel… L’imperfection dans un bijou, si elle est contrôlée, c’est ce qui fait tout son charme…

    Je reproduis les bijoux Maä grâce à la technique de la cire perdue, puis je les lime, les martèle, les chauffe, les pince, les polis et les bichonne dans un petit atelier aux allures de caverne d’Ali baba. À la fin du procédé, les pièces en argent massif sont blanchies ou bien oxydées en noir pour une finition originale…

    Super bague unique pour femme

    Comment faites-vous connaitre votre travail ? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez à ce sujet ?

    C’est le bouche à oreille qui participe le plus à me faire connaitre, rien de mieux qu’une cliente heureuse qui porte fièrement l'une de mes créations et qui en parlera à son entourage.

    Sinon j’utilise mon site internet http://maabijoux.com, Facebook https://www.facebook.com/maabijoux, Pinterest http://www.pinterest.com/maabijoux et Instagram https://www.instagram.com/maabijoux/. Je n’ai pas voulu m’éparpiller car je préfère avoir peu de médias sociaux mais qu'ils soient actifs plutôt que le contraire.

     

    Sans oublier les blogs (comme le vôtre) qui font découvrir mon travail à ses lecteurs !

    Création bijoux Maä

    Et la commercialisation de vos bijoux, pouvez-vous nous en parler ?

    Je vends mes bijoux dans des boutiques originales. Ici pas de grande distribution, je préfère l’exclusivité de lieux spéciaux, magiques et étonnants… Je travaille exclusivement au "feeling" avec des gens dont j’aime la philosophie.
    J’offre aussi une relation directe et personnalisée à mes clients fidèles qui me contactent à travers ma boutique internet.

    Et parce que mes clientes aiment aussi les ambiances plus intimes, je m’invite volontiers à domicile pour des expo-ventes privilégiées…

    Bijou en argent massif

    Source Bijoux-Factory

  • Manal Issa

    ioio.jpg

    Au pied des marches du Palais des festivals, Manal Issa, 26 ans, a déplié une grande feuille de papier blanche, avec en rouge ce message : "Stop the attack on Gaza !!" ("Arrêtez l'attaque sur Gaza"). Une référence aux près de 60 manifestants palestiniens tués lundi, dans de violents affrontements entre soldats israéliens et Palestiniens, le même jour que l'inauguration de la nouvelle ambassade américaine, déménagée de Tel Aviv à Jérusalem.

     

    ***

    Manal Issa est née le 9 mars 1992 à Neuilly sur Seine (Hauts-de-Seine). Elle  est actrice et ingénieure  franco-libanaise. Elle est mariée et a une enfant.

    Elle est partie au Liban à l'âge de trois ans et revenue faire ses études en France à cause du conflit israélo-libanais de 2006.

    Elle était  élève ingénieure en fin d'études à l’Institut des sciences et techniques de l'ingénieur d'Angers (ISTIA) quand elle fut repérée sur les réseaux sociaux par la réalisatrice libanaise Danielle Arbid qui cherchait une personne naturelle pour incarner une jeune Libanaise (dans son film Peur de rien).

    Manal associe sa passion du jeu vidéo à la robotique. Elle est l'auteur d'un brevet pour pommeau de douche écologique.

     C'est un Poisson mais elle a Vénus Mars et Saturne présents en Verseau dans son thème de naissance.

     

     

    manal.jpg

  • Pauvre

    pauvre-riches-%C3%A9conomie.jpg?resize=1050%2C525&ssl=1

    Le moyen le plus sur de rester pauvre, c'est d'être un honnête homme.

    (Napoléon Bonaparte)