Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

barcelone

  • Pyramides humaines...

    Pyramides , tours, ou chateaux humains, les “Castells” sont un des éléments les plus importants de la culture populaire catalane (nord-est de l'Espagne) qui consiste en l'élévation de structures humaines de plusieurs étages.

    400px-3d10_fm_de_vilafranca.jpg

    Les “Castells” (en catalan), ou “castillos” (en espagnol), sont des tours ou pyramides humaines.
    Les “Castellers” sont les personnes qui les constituent.
    Les castellers les plus audacieux parviennent à réaliser des tours de neuf étages !


    Les “Castells” sont une tradition de plus de 200 ans, on a retrouvé des documents du XVIIIe à Tarragone qui en parlaient.

    Interdites sous la dictature de Franco, elles ont progressivement repris au retour de la démocratie, surtout à partir du milieu des années 1980.

    Généralement, les “castells” se font de février à novembre. Il est difficile, voire impossible, de vivre une fête locale, de village ou de quartier, sans qu'il n'y ait une représentation “castellera”.

     


    A Barcelone, c'est surtout en septembre qu'il est possible d'en voir, pendant diverses fêtes, en face de  la Mairie. L'équipe de Barcelone est la quatrième la plus ancienne, et elle a déjà fait des représentations non seulement en Espagne, mais aussi dans toute l'Europe...

     



     


    Les différentes parties d'un “Castell”:

    -La “pinya” (groupe): base de la pyramide où se trouve la plupart des participants, afin de supporter la pyramide.
    -La “torre o tronco” (tour ou tronc): partie visible qui détermine la difficulté de la pyramide. Elle est formée par les bas, les seconds et les tiers. La partie supérieure est formée par un étage, composé de deux personnes (“dossos”), d'un “acotxador” (généralement le plus petit de la pyramide), et finalement d'une “anxaneta”, qui culmine la pyramide et doit lever le bras afin que la pyramide puisse être considérée « chargée », c'est-à-dire, réussie.
    -Le  “pom de dalt” (pommeau du haut): ce sont les trois derniers étages d'une tour, généralement formé par des enfants en raison de leur légèreté.


    Chaque type de tour a un nom particulier, en fonction du nombre de personnes qui constitue chaque étage, et du nombre d'étages.
     
    Ex: un "quatre de nou" (quatre de neuf) se constitue de 6 étages de quatre personnes, en plus du «el pom de dalt» (3 étages du bas).

     

     

     

  • Barcelone

     

    A visualiser de préférence en mode plein écran

    barcelone