Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2012

Love is a losing game

25/04/2012

Procol Harum

 

 

Les paroles (ésotériques) de la chanson ne décrivent pas des faits mais l'effet produit, subjectif: évoquer plutôt que décrire , chacun ressent ce qu'il ressent, et il n'y a pas de vraie explication...

Whiter Shade Of Pale (Nuance Plus Blanche De Pâleur)


We skipped the light Fandango
Nous avons dansé le fandango tout en sautillant d'un pas léger
Turned cartwheels 'cross the floor
Fait plusieurs fois la roue à travers la piste
I was feeling kind of seasick
Je ressentais une sorte de mal au coeur
But the crowd called out for more
Mais la foule en redemanda
The room was humming harder
La salle bourdonnait encore plus
As the ceiling flew away
Alors que le plafond s'envolait
When we called out for another drink
Quand nous commandâmes une autre boisson
The waiter brought a tray
Le serveur apporta un plateau

And so it was that later
Et c'est ainsi que plus tard
As the Miller told his tale
Alors que le meunier racontait son histoire
That her face, at first just ghostly
Que son visage, d'abord seulement spectral
Turned a whiter shade of pale
Prit une nuance plus blanche de pâleur

[Musique]

She said there is no reason
Elle a dit qu'il n'y a aucune raison
And the truth is plain to see
Et la vérité saute aux yeux
But I wandered through my playing cards
Mais j'errais à travers mes cartes à jouer
And would not let her be
Et ne la laisserais jamais être
One of sixteen vestal virgins
Une des seize vierges vestales
Who were leaving for the coast
Qui allaient partir pour la côte
And although my eyes were open
Et bien que mes yeux étaient ouverts
They might just as well've been closed
Cela aurait été tout pareil s'ils étaient fermés

And so it was that later
Et c'est ainsi que plus tard
As the Miller told his tale
Pendant que le meunier racontait son histoire
That her face, at first just ghostly
Que son visage, au début simplement spectral
Turned a whiter shade of pale
Prit une nuance plus blanche de pâleur

And so it was...
Et c'est ainsi...


PASSAGE SUPPLEMENTAIRE CHANTE UNIQUEMENT EN CONCERT

She said, 'I'm home on shore leave, '
Elle à dit "je suis en permission à terre"
Though in truth we were at sea
Bien qu'en vérité nous étions en mer
So I took her by the looking glass
Alors je la pris près du miroir
And forced her to agree
Et la forçai de reconnaître ceci
Saying, 'You must be the mermaid
Lui disant " tu dois être une sirène
Who took Neptune for a ride. '
Qui fit un tour avec Neptune   ou "qui joua un tour à Neptune"
But she smiled at me so sadly
Mais elle eût un sourire si triste
That my anger straightway died
Que ma colère s'apaisa immédiatement

If music be the food of love
Si la musique était l'aliment de l'amour
Then laughter is its queen
Alors le rire en serait le roi
And likewise if behind is in front
Et de la même façon que derrière est devant
Then dirt in truth is clean
Alors la saleté est propre en vérité
My mouth by then like cardboard
Ma bouche à cet instant pâteuse
Seemed to slip straight through my head
Semblait partir en glissade à travers ma tête
So we crash-dived straightway quickly
Alors nous plongeâmes * brutalement en vitesse
And attacked the ocean bed
Et attaquâmes le lit de l'océan


* crash-dive est le mouvement brusque d'un sous-marin qui plonge vers le fond à toute vitesse

18/04/2012

Drôle de Caroline...

 

 

Ange Philippe Paul André Léotard-Tomasi, né le 28 août 1940 à Nice et mort le 25 août 2001 à Paris.

Acteur, poète et chanteur français. Il a tourné dans plus de 70 films et sorti 4 albums.

 

                                              À l'amour comme à la guerre.  (1990)

51-frwOiFdL._SL500_AA280_.jpg

 

1 . Larvatus prodeo (4'43)
2 . A l'amour comme à la guerre (4'48)
3 . Drôle de Caroline (5'48)
4 . Ch'te play plus (4'36)
5 . Cinéma (5'33)
6 . Jeune fille interdite (5'09)
7 . Parfaitement parce que (4'26)
8 . Suave Mari Magno (4'35)
9 . Demi - mots amers(4'03)
10. Un requin drôle (5'57)
11. Mon coeur et le monde bougent (4'50)
12. Autoroute zéro (2'37)

 

Demi-mots amers:

(chanson du premier album et titre du quatrième)


On voudrait qu'un amour qui meurt
Soit de mort maléfique...
Et qu'il tue en partant ce qu'il reste de l'autre
Et on lui a pris tant...
On lui a pris son ciel..son eau,sa voix basse...
Sa houle,son ressac aprés tant de marées
Tant de temps pour ne pas rester
Tant de fuites à n'en plus finir
Pour s'ajuster,s'assujetir..
Tant de temps pour mourrir...
De ne savoir pas vivre où l'on est!...
Je vous dit: -Adieu,comme on dit:-Salut!
Comme on dit:- ça va!...parce que ça n'a pas d'importance...
Comme on dit:-Laissez-moi en paix dans la tempête
Comme dirait Pouchkine...

Les chiens de-ci de-là se filent un dernier coup de narines
Se frottent..on n'sait jamais...
Essaient de comprendre sans les yeux..
Pisser! pas pleurer...
L'homme passé vous fait un adieu aigre-doux:
Ce n'était pas mauvais de mal vivre avec vous
Je m'souviens rêvant tous deux..
Mimosas amers...
Demi-mots amers...
Poésie,me direz-vous...
Je vous dit adieu..comme on dit salut!...
Comme on dit ça va...
Parc'que ça n'a pas d'importance...
Comme on dit:"Laissez-moi en paix dans la tempête"...
Comme dirait...Pouchkine...

12/04/2012

Dobet Gnahoré



Cette bouillante ivoirienne chante, mais aussi, au bout de 3mn, elle danse comme une guerrière, avec grâce et puissance...


 

gnaho.JPG



03/04/2012

Musique !


Cliquez sur le rectangle noir ci-dessous pour générer des cercles oranges qui grandissent comme des bulles.
Quand deux cercles se heurtent ils émettent un son et rapetissent jusqu'à devenir un point et regrandir à nouveau.
 
Vous pouvez ainsi produire de petites musiques qui évoluent sans cesse...
Cela peut engendrer un tintamarre assourdissant et cacophonique de verres qui se percutent désagréablement ou le bruit léger et pimpant d'un carillon dans les collines...
 
Pour réinitialiser taper barre-espace.
 

10/03/2012

Anna Aaron

Une douce guerrière...

01.jpg

 

"La souffrance réside dans l’incapacité de comprendre les choses. Ce sont ces douleurs, ces tensions, ces peurs face au monde que j’ai voulu symboliquement évoquer. C’est une forme de violence psychologique que je chante en somme’’.

 

 


Anna Aaron - Sea monsters par ephelide2


"...les doutes d’une jeune femme face à l’avenir, l’amour, la vie, la mort, Dieu. Et si l’enfer, quelques monstres et références à des figures bibliques surgissent ça et là, ce n’est que pour renforcer un sentiment d’impuissance ou de frayeur. Les remous de l’âme, les meurtrissures du coeur, la souffrance passionnelle..."


son site

07/02/2012

Le temps...

 

 

 

05/02/2012

L

 

 

 

 

 

 


Jalouse - L (Raphaëlle Lannadère) [Clip Officiel] par L-officiel