Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LBD arme mutilante utilisée en France pour réprimer !

Le Parlement européen condamne l’usage des LBD par la police...

En plein mouvement des « gilets jaunes », les députés européens ont condamné l’usage « disproportionné » de la force par certains Etats membres.

source Le monde

 

La décision politique de faire intervenir les DAR , dispositif d'action rapide, (dont la BRI et la BAC  non formées au maintien de l'ordre) armés de LBD pour réprimer violemment  des manifestations populaires aurait du susciter une réprobation unanime. Plus de 9000 balles tirées en 3 mois.

Si cela n'a pas été le cas , on doit se poser la question du rôle inquiètant des médias importants , qui ont été dans le déni pendant presque 2 mois avant d'aborder mi Janvier seulement le sujet des nombreuses mutilations pour ensuite donner la parole en majorité et en priorité à ceux qui étaient pour l' utilisation de ces LBD (politiques et policiers).

A noter aussi la décision discutable du Conseil d'État qui a rejeté le vendredi 1er Février les demandes de suspension de l'usage du lanceur de balles de défense (LBD).

Note du 26 Mars 2019

La commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe appelle la France à revoir «au plus vite» la doctrine d'emploi des armes intermédiaires et demande la suspension de l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD). D'autres sujets d'inquiétudes figurent dans un mémorandum publié mardi.

Les commentaires sont fermés.