Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2019

Black blocs 2

Les médias parlent de plus en plus des violences des manifestants comme si celles-ci augmentaient lors des manifestations, mais en réalité c'est une affirmation inexacte. Les manifestations les plus violentes ont eu lieu en Décembre.Il n'y a pas de progression dans la violence.

Il y a en revanche un vrai problème de maintien de l'ordre , d'ordre politique.

La prise de conscience actuelle c' est l'infiltration ( très minoritaire) du mouvement par les extrèmes:  gauches (anti-fa, black blocs, zouaves parisiens) et droites (identitaires, souverainistes, ultranationalistes, etc.)

Chacun  essayant de s'intégrer au mouvement et de se faire accepter par les figures du mouvement.

(Les violences semblant être en grande partie le fait de l'extrème gauche, sous formes de black blocs.)

Priscilla Ludowski  figure historique des Gilets Jaunes a posté sur son Facebook la réponse d'une partie (représentative?) des Black Blocs à ses questions sur leurs motivations...

 

"A  l’occasion de divers rassemblements de Gilets Jaunes nous rencontrons pas mal de citoyens dont une partie plus connue sous le nom de « black blocs ». Ceux-ci sont venus à la rencontre de certains organisateurs afin d’expliquer leur démarche et durant cet échange ont proposé de communiquer à ce sujet pour permettre aux uns et aux autres d’en savoir plus. C’est ainsi qu'un questionnaire, qui pourrait s’apparenter à une interview, leur a été transmis et dont le résultat se trouve ci-dessous."

bb1.jpg

 

bb2.jpg

bb3.jpg

Écrire un commentaire