Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2017

Le futur qui nous est promis , selon Attali...

Attali : « La démocratie a échoué, maintenant ça suffit, on met de l'ordre ».

Jacques Attali, éminence grise du Pouvoir en France, porte-parole de la finance, conseiller de tous les présidents, parrain d’Emmanuel Macron, déclare sans ambage que la démocratie est un leurre, que l' Europe nous est imposée, que l'État d'urgence restera permanent et que l'Homme deviendra peu à peu un robot marchandisé !

Au moins c'est clair...

Petit montage vidéo de Vox Plebeia

15/05/2017

L'esprit ou la technique.

Depuis quelque temps, on sent émerger dans le monde deux visions antinomiques du futur.

Ou plus exactement , face à une vision technologique, libérale, informatique et robotique qui se réclame d'un transhumanisme (déja en action, avec les investissements du GAFA notamment) s'organise une résistance  qui alerte contre les dangers d'une telle vision du monde

Vision critiquée dans la mesure:

-où elle nie l'aspect spirituel de la vie, pour ne la considérer que comme une machine et des algorithmes. (L'esprit n'y existe pas , il est assimilé à une pensée produite par le cerveau, que l'on pourrait copier sur un disque dur.)

-où elle ne peut mener a priori  que vers une société élitiste, controlée, mercantile et inégalitaire, voire totalitaire... 

 

J'y reviendrai, car dans le monde des idées , scientifique, politique ou spirituel c'est LE combat essentiel.

Le futur en dépend.

Je  posterai  des vidéos éclairant ce sujet, de divers points de vue. Principalement des scientifiques plus ou moins dissidents.

Personnellement je ne crois pas que l'esprit soit le produit du cerveau  et la quête du sens me parait première face au confort ou au bien-être.

Je sais que la souffrance peut-être formatrice mais on peut aussi s'en passer.

Une prothèse performante avec une jambe en moins c'est génial, mais de là à se faire couper les jambes pour avoir des prothèses plus efficaces que des jambes en bon état, ça devient faustien ou satanique. Or il s'agira aussi de cela, certains en sont déja là.

Je ne suis pas opposé sur le principe à l'idée d'outils technologiques pour stimuler ou favoriser l'intelligence. Parler une langue étrangère , apprendre le solfège ou les maths grâce à des nanopuces, pourquoi pas? Cela dépend de la nature du procédé , de la réversibilité , du prix à payer et des conséquences globales...

 

 

 

la page wiki sur le sujet

 

07/02/2017

Transhumanisme ?

Un tour d'horizon des pistes ouvertes par les investissements énormes (de la "Silicon Valley" et des Chinois principalement) dans l'intelligence artificielle, la robotique et la manipulation génétique.

 

 

On sait qu'après avoir battu les meilleurs joueurs d'échecs et de Go, une intelligence artificielle vient aussi de dominer 4 joueurs pro de Poker.

Débuté le 11 janvier dans le cadre d'un tournoi qui s'est déroulé au Rivers Casino à Pittsburgh en Pennsylvanie, ce match qui s'est achevé mardi après 20 jours de compétition était joué collectivement contre le programme d'intelligence artificielle Libratus. Développé par le professeur Tuomas Sandholm de l'université de Carnegie Mellon avec l'élève doctorant Noam Brown, ce programme est une version améliorée de Claudico, un autre système d'IA qui avait également affronté des joueurs humains en 2015.

Et vous savez quoi?

L'ordinateur ne peut pas gagner au Poker sans bluffer.

Ce qu'il a vite appris à faire.

Les robots sauront tromper les humains si ça continue comme ça...

Il n'y a pas encore de loi en robotique (la Corée y a songé, mais rien n'est fait) alors qu'en Science-fiction Asimov en a formulé 3 dès les années 50.

  1. un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger ;
  2. un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;
  3. un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

plus