Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2014

1+1=0

                                    

                                            Yann Carrière nous explique des aspects inédits de la théorie du genre

09/02/2014

Fanzines underground des seventies...

Un fanzine est un « journal libre », underground, souvent sans existence officielle (une large majorité des fanzines n'avaient/n'ont pas de dépôt légal).

Très répandus dans les années 70, ils n'étaient soumis à aucun impératif de vente mais seulement à la liberté d' expression dans l'esprit de la contre-culture (poésie, SF, dessin et BD, écologie, contestation, anarchisme, pacifisme, dissidence, drogue initiatique, exploration, créativité).

Ils étaient parfois juste photocopiés ou ronéotypés et agraffés.

"L'âge d'or" des fanzines de ce type va, en gros, de 1970 à 1977 (dans les années 80, graff'zines, ils se sont plus tournés vers la musique punk ou le "mouvement alternatif").

-Il en existe encore (par internet: le e-zine ou webzine) et il en existait aux USA dès 1930.-

On se les procurait dans certains lieux ( librairies, disquaires, lycées, universités, cinémas indépendants) lors de concerts et surtout par correspondance, d'un fanzine à l'autre ou par le biais d'Actuel.

Un réseau d'échanges et de communication , précurseur du Net en quelque sorte, s'est alors tissé sur tout le territoire.

Voici une liste alphabétique non exhaustive mais assez complète des principaux fanzines de l'époque (de 1970 à 77) un peu partout en France:

A COMME… ( Moulins )

APINIOU ( Saint Mandé )

ASHRANN BITHUNE ( Quillan )

ASPHALTE ( Toulouse )

AUTRE ( Marseille)

BEUARK (Troyes )



BARABAJAGAL ( Allier )

BARBARE ( Gap )

BAZOOKA ( Paris )

CANAILLE Le ( Paris )

CANARD du 13 ème Le ( Paris)

CHEVAL D’ATTAQUE + CAVALIER SEUL ( Paris )

CITRON HALLUCINOGENE Le ( Draguignan )



CLAMPIN LIBERE Le ( Lille )

COMBAT NON VIOLENT

COTE d’ALERTE La ( Dijon )

CRAYON NOIR Le ( Ardèche )

Le_Crayon_NOir_Charlot_anar

CRECELLE NOIRE La ( Paris )

CRIEE La ( Marseille )

CRISPUR ( Paris )



DEMAIN puis PARLE NOUS DE DEMAIN ( Paris )

DERIVE (Paris )

DIRTY ( Antony )

DOCKS ( Marseille )

DRAGON ROUGE ( Fougères )

ECCHYMOSE L’ ( Caen )

ECCHYMOSE_N_12

ELAN ( Linselles )

ESCARGOT l’ ( Paris )

ESSAIS ( Angoulême )

ESTRASSA ( Nice puis Cuers )

ESTRASSA_7_OS

ET APRES ( Lyon )

FAITS DIVERS ( Lyon )

FALATOFF ( Soisy sous Montmorency )

FALATOFF20_21_Sep_Oct73

GARE DU NORD ( Paris )

GERANONYMO ( Paris )

GERANONYMO_10_Back_Cover

HAGA ( Toulouse )

HAGA_14_15

HOP ( Aurillac )

KANAR ( Steenvorde )

Kanar_N__3_D_c

KHANIBAL ( Choisy le Roi )

LOLITA ( Montpellier )

MAGNUS

MARGE ( Paris )

MEFI ( Marseille )

NOTUNG + Le PETIT LABORIEUX ( Levallois )



ŒDIPE ( Talence )

OREILLE L’ ( Hainault )

ORGONE ( Montpellier )

OR VERT ( Salon de Provence )

PARLONS EN ( Clichy /Asnières)

PRESSE PIRATE La (Angoulême )

Presse_Pirate

PRISME ( Morans  )

QUETTON Le ( Cherbourg )

Quetton_N__double_1974

RICTUS OCCITAN Le (Toulouse)

rictus_oc_18

SOROR ( Campus de Nanterre )

STARSCREWER the ( Berguette)

STP ( Poitiers )

TEXTICULES du HASARD Les (Avignon )

TREPONEME BLEU PALE Le (Paris )

TBP_34TBP2

TRACES ( Le Pallet )

USS’M FOLLICH ( Strasbourg )

VACHE ENRAGEE La (Avranches )

VROUTSCH ( Strasbourg )

ZOUNDS ( Suresnes )

ZOUNDS

 

 

 

05/02/2014

Actuel

 

Phénomène emblématique des années 70, Actuel fut un magazine mensuel publié en France , d'abord underground (de 1967 à 75) puis "magazine de société" (de 1979 à 94)...

Dans sa toute première version, en 1967, Actuel fut d'abord un fanzine (ils foisonnaient à l'époque) spécialisé dans le jazz d'avant-garde et les musiques alternatives.

 

http://nsm01.casimages.com/img/2009/05/30/090530034211421253762576.jpg

 

A partir de 68, il se consacre à la contre-culture commence à s’ouvrir au rock , à la BD, aux voyages et à la culture hippie, ainsi qu’a des sujets de société (contestation politique, féminisme, drogue, écologie).

 

 

                                                                 ***

 

Actuel Novapress.

http://paul.glagla.free.fr/images/actuel/actuel21.jpg    http://paul.glagla.free.fr/images/actuel/actuel19.jpg

 

Mais c'est la reprise du titre en mai 1970 par Jean-François Bizot qui, tout en restant proche du courant initial, va lui donner un nouvel essor.C'est en effet le mensuel parallèle le plus lu, le plus vendu en France entre 1970 et 1975. 

 

   http://paul.glagla.free.fr/images/actuel/actuel17.jpg    

 

On y trouve notamment des pages colorées (parfois psychédéliques) de "petites annonces gratuites", véritable "forum internet avant l'heure", permettant échanges et contacts variés d'un bout à l'autre de la France.

"Elles instaurent une véritable complicité entre les lecteurs et le journal : c’est là que se retrouvent ceux qui veulent mettre leurs rêves et leurs idées en pratique : fonder une communauté, créer un groupe de rock, ou simplement rechercher de nouveaux amis partageant les mêmes aspirations."

actuel,bizot,petites annonces,fanzine

cliquer dessus pour agrandir

 

Jean-François Bizot, Michel-Antoine Burnier, Patrick Rambaud, Cécile Maugendre et Jean-Pierre Lentin en constituent la charpente rédactionnelle.

 

 

Le "vrai" Actuel (underground) cesse en Octobre 75 après 58 numéros , d'une façon inattendue puisque le journal se saborde, avec panache, estimant ne pas se renouveler et ne rien avoir à dire dans l'immédiat, et ce,alors que c'est la première année où le journal est bénéficiaire...

Mort fort honorable.

 

 

Hélas, Actuel renaît de ses cendres en octobre 1979 et deviendra le magazine "branché" de référence dans les années 1980-90.

Récupéré par le système en quelque sorte.

 

        

                                                               ***

Dans ces deux périodes successives, Actuel symbolise assez bien cette époque transitoire.

Avec le recul on peut se poser quelques questions sur les conséquences  de cette épopée libertaire...

Son coté positif fut d'avancer vers un idéal de liberté, d'explorer de nouvelles idées, d'expérimenter la vie en communauté,  ou de faire tomber certaines frontières mais son coté négatif fut peut-être (du fait de la déconstruction de ces frontières) de rendre "possible" dans le subconscient collectif l'émergence de l' ultra libéralisme sauvage basé sur la sur-consommation  (permissivité, consumérisme, dictature des désirs, publicité omniprésente)

 (lire Clouscard sur ce sujet avec le concept libéral/libertaire)

 

A méditer...

 

 

26/01/2014

Proverbe japonais

 

 

                           « Apprends la sagesse dans la sottise des autres.  »

 

tumblr_mfn1kbJQuR1r8tc3so1_1280.jpg

21/01/2014

Dali

 

Salvador Dalí i Domènech, marquis de Dalí de Púbol, catalan né à Figueras le 11 mai 1904 et mort dans la même ville le 23 janvier 1989...

 

 

tumblr_lpiohbnIM91qziwcjo1_400.jpg

tumblr_m5uj7fXjx91rsa2pgo1_500.jpg

tumblr_m5uk5wt5uN1rsa2pgo1_500.jpg

 

tumblr_m5ul9cRvN61rsa2pgo1_400.jpg

 

tumblr_m5mfv9splD1qf6djbo1_500.jpg

 

dali,portraits

 

 

dali,portraits

Sur les conseils de Joan Miró, il rejoignit Paris à l'issue de ses études.

Là il intégra le groupe des surréalistes où il rencontra sa future femme et muse, Gala, alors épouse d'Eluard.

Il développa son propre style à partir de 1929, année où il devint surréaliste à part entière ,

puis inventa la méthode paranoïaque-critique.

Exclu de ce groupe quelques années après,

il vécut la guerre d'Espagne en exil en Europe avant de quitter la France en guerre pour New York où il fit fortune et résida huit ans.

 

dali,portraits

 

salvador-dali-desk.jpg

wikipédia

20/01/2014

Illusion

1     Fixer le point rouge sur le bout du nez pendant 30 secondes environ.

2    Diriger son regard sur une surface blanche (mur, plafond, feuille, etc...)

    2bis    Dans le même temps, cligner rapidement des yeux à plusieurs reprises.

 

illus.JPG

L'image de cette jeune femme doit apparaître en couleur sur la surface visée si votre cerveau est bien celui d'un humain...

14/01/2014

Dragan

dragan_effect_2_by_tsxworld-d3a7na3.jpg

 

Andrzej Dragan (né le 16 mai 1978 à Konin) est un photographe polonais connu pour ses portraits au style très marqué, notamment par la précision des détails et l'étrange clarté cristalline des couleurs.

 

andDragan.jpg

 

DSC_8017dragan.jpg

 

 

4271152-lg.jpg

 

 

andrzej dragan 016.jpg

 

 

andrzej_dragan2.gif

 

 

4e17e703dda30c687c7652b9b0e66e13_large.jpg

 

Beautiful_photography_from_Andrzej_Dragan_31_pics__31.jpg

 

 

dragan031ix5.jpg

 

 

Andrzej Dragan.jpg

 

Ci-dessous l'exemple concret de son traitement des photos pour obtenir un réalisme cru rappelant l'ambiance des peintres hollandais:

File:Dragan effect compared.jpg

 

Son site officiel

05/01/2014

Le dragon de Jerry Andrus

 

Une illusion d'optique classique mais peu connue:

 

 

 

 

Patron en Pdf pour le fabriquer